TÉLÉCHARGEMENT EN COURS

Entrer les critères de recherche

Module 3 : Veille

Étape 2 : La veille dans la méthode prospective d’Horizons – Aperçu

En quoi elle consiste : La veille des perspectives est la base d’une prospective efficace. La veille a pour but de déterminer les développements susceptibles de changer ou de perturber fondamentalement la question ou le système à l’étude de manière inattendue. Le défi consiste à repérer les premiers signes ou les signaux faibles qu’un changement est en train de se produire. Ces changements peuvent prendre plusieurs formes : une nouvelle technologie, une restructuration économique, une famine, de nouvelles valeurs, de nouveaux rôles sexospécifiques, de nouvelles idées, etc. La liste n’est pas exhaustive. En l’absence de données, les signaux faibles sont les éléments qui prouvent qu’un changement perturbateur est peut-être en train de se produire.

Les signaux faibles sont définis comme des développements qui sont perçus comme ayant une probabilité faible ou inconnue de se produire et qui sont susceptibles d’avoir une forte incidence s’ils se produisent. Il pourrait exister un ou deux incidents ou points de données qui indiquent que quelque chose de différent est en train de se produire. Ils passent inaperçus pour la majorité des gens. Même s’ils en entendent parler, il arrive souvent que les gens ignorent ou passent sous silence les signaux faibles parce que ces derniers ne s’insèrent pas dans leur plan ou dans leur modèle mental. La majorité des gens se concentrent sur le futur anticipé, sur la probabilité forte et sur les changements à forte incidence qui se présentent à eux parce que ces questions doivent nécessairement être résolues. Les personnes qui se concentrent sur les développements à faible probabilité donnent souvent l’impression d’être folles ou de perdre leur temps. Dans la veille, il est important de légitimer une recherche à très large spectre, qui va au-delà des préoccupations traditionnelles de l’organisation, parce que c’est de là que viennent la majorité des surprises. Dans la méthode prospective d’Horizons, les signaux faibles connexes sont combinés dans des perspectives d’environ une page. Ces perspectives décrivent un changement et en quoi il pourrait être significatif. Certaines de ces perspectives deviennent des moteurs du changement dans le cadre du processus de scénario. Les perspectives sont un élément constitutif important de la méthode prospective d’Horizons.

Où elle s’insère dans la méthode prospective d’Horizons : Une grande partie de la veille ouverte, ou veille non orientée, s’effectue au début du processus. À cette étape préliminaire, elle aide les analystes à mieux comprendre la question et l’écosystème plus vaste qui la façonnent. Lors d’étapes ultérieures du processus, la veille orientée est utilisée, au besoin, pour acquérir une compréhension approfondie d’aspects particuliers du système.

Défis posés par cette étape : La question que se posent le plus souvent les nouveaux analystes en prospective est la suivante : « où dois-je regarder pour repérer les signaux faibles? » Il existe un certain nombre de cadres de travail simples (comme STEEG — société, technologie, économie, environnement et gouvernance) qui vous rappellent de jeter un coup d’œil à de nouveaux domaines. Interroger des personnes qui ont des perspectives différentes au sujet du système se révèle souvent utile. Le secret consiste à regarder au-delà du silo organisationnel ou de vos champs d’intérêt habituels. Les responsables de la veille qui obtiennent de bons résultats sont constamment en train d’apprendre et de revoir leur analyse. Peut-être que l’exercice le plus difficile pour les responsables de la veille est de prendre conscience de leurs propres hypothèses, lesquelles agissent comme des œillères. La veille vous force à remettre en question chacun des cadres professionnels, culturels, expérimentaux et générationnels que vous avez adoptés au cours de votre existence, et à prendre vos distances par rapport à ces derniers. Vous devez vous montrer ouverts à la surprise. Lorsque quelque chose ne s’insère pas dans vos modèles mentaux existants, prenez le temps de vous y arrêter plus longuement. Si vous entendez quelqu’un dire « nous allons éprouver de réelles difficultés si jamais cela se produit », il pourrait bien s’agir d’un signal faible.

Résumé : La veille est le fondement d’une prospective efficace. Elle est difficile parce qu’elle nous force à examiner nos préjugés les plus profonds et les plus omniprésents, et à apprendre des choses nouvelles. Il faut du courage pour repérer des signaux faibles et des perspectives susceptibles de perturber l’analyse commune que fait une organisation des plans existants pour l’avenir anticipé.

Abonnez-vous à notre liste d'envoi pour recevoir des nouvelles de nos tous derniers rapports et produits.