TÉLÉCHARGEMENT EN COURS

Entrer les critères de recherche

Avenirs sociaux Signaux faibles

Bad News : un jeu contre la désinformation

Megaphone on yellow background
Partagez

L’université de Cambridge a développé un jeu intitulé « Bad News » afin de contrer la désinformation. Les chercheurs responsables de ce projet ont conçu une intervention psychologique sous la forme d’un jeu en ligne afin de familiariser les gens à la désinformation et aux stratégies couramment employées à cette fin. Les joueurs prennent le rôle de créateurs de fausses nouvelles et apprennent à maîtriser six techniques utilisées dans la production de la désinformation : la polarisation, l’appel aux émotions, la propagation des théories du complot, le « trolling » ciblé,  le rejet du blâme et la duplication de faux comptes. Les résultats de leur étude, effectuée auprès de 15 000 participants et publiée en 2019, montrent que ce jeu permet effectivement aux joueurs de mieux repérer la désinformation.

La justification théorique de ce jeu repose sur la théorie de l’inoculation, selon laquelle pour prévenir la persuasion, il est nécessaire de renforcer les attitudes, croyances ou opinions préexistantes pour pouvoir les repérer. Ce jeu pourrait ainsi permettre aux gens de développer une « immunité cognitive » aux fausses informations  et d’être mieux outillés pour affiner leurs techniques de construction de sens. Les indicateurs de crédibilité et du nombre d’abonnés dans le jeu permettent de mieux comprendre les mécanismes sur lesquels repose la désinformation. 

D’ailleurs, le jeu, qui a été développé avec une composante éducative, soit une fiche d’information, pourrait également être utilisé dans les salles de classe afin de renforcer la sensibilisation aux médias et d’encourager la ludification en tant qu’outil d’engagement civique. Puisqu’une composante essentielle de la navigation sur internet est la vérification de la fiabilité des sources, ce jeu pourrait être intégré aux programmes scolaires comme façon novatrice d’engager les élèves dans la lutte contre la désinformation.

Sources

« Ce jeu aide à mieux reconnaître la désinformation en 15 minutes, d’après une étude », page consultée le 15 avril 2020, https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1206945/desinformation-jeu-video-fausses-nouvelles-etude-scientifique

« Nous avons testé ‘Bad News,’ le jeu qui vous met dans la peau d’un rédacteur de fausses informations », page consultée le 15 avril 2020, https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/02/21/on-a-teste-bad-news-le-jeu-qui-vous-met-dans-la-peau-d-un-redacteur-de-fausses-informations_5260492_4408996.html

«Bad News », page consultée le 22 octobre 2019, https://getbadnews.com/#intro.

« Bad News: Information Sheet », page consultée le 22 octobre 2019,
http://getbadnews.com/wp-content/uploads/2019/03/Bad-News-Game-info-sheet-for-educators-English.pdf.

K. Rodgers, «This game makes players better at spotting disinformation in just 15 minutes, study finds », dernière modification le 2 juillet 2019, https://www.cbc.ca/news/technology/disinformation-study-online-game-vaccinate-1.5194616.

Mots-clés :
Julie-Anne Turner

Les incertitudes de l’avenir ont mené Julie-Anne aux mines profondes de la prospective et depuis, elle n’a pas regardé en arrière. Elle détient une maîtrise en éducation à l’arrière-plan et la curiosité au premier plan. Aventureuse par nature, elle aime faire du vélo sur les routes sinueuses d’avenirs potentiels et nager dans les profondeurs du changement. Âme bricoleuse, elle aime remettre en question et reconstruire les hypothèses. À l’aide de la caféine et de ses collègues, elle vise à ne laisser aucune politique sans horizon. Mission : plausible.

  • 1

Vous aimeriez peut-être