TÉLÉCHARGEMENT EN COURS

Entrer les critères de recherche

Avenirs économiques Signaux faibles

La montée en puissance de l’automatisation dans l’industrie de la construction

Pierre-Olivier DesMarchais
Image of an Aerial view of Dubai for The rise of automation in the construction industry blog post
Partagez

Quoi?

En 2016, Dubaï a annoncé que, dans le cadre de sa nouvelle stratégie d’impression 3D, 25 % des nouveaux bâtiments de la Cité-État seront construits à l’aide d’imprimantes 3D d’ici 2025. Les travaux débutent en 2019 avec un objectif de 2 %, qui augmentera progressivement pour atteindre la cible. Cette stratégie vise à réduire la main-d’œuvre de 70 % et les coûts de 90 % dans l’industrie de la construction. Dubaï compte également élaborer un cadre réglementaire pour l’utilisation de la technologie de fabrication additive et renforcer les capacités locales en matière de talents.

Et alors?

L’utilisation croissante des imprimantes 3D dans l’industrie de la construction pourrait mener à de nouvelles normes internationales, remplaçant rapidement les méthodes de construction traditionnelles dans de nombreux pays, dont le Canada. Cela pourrait réduire le nombre de travailleurs employés dans cette industrie, qui embauche actuellement environ 1,4 million de personnes et représente 7 % du PIB au Canada. Cela pourrait également avoir une incidence sur les industries forestière et du bois, étant donné que les structures imprimées en 3D sont généralement faites de béton. Comme cette technologie réduit les coûts globaux de construction, elle pourrait accroître la disponibilité de logements abordables.

Pierre-Olivier DesMarchais
Pierre-Olivier DesMarchais

Pierre‑Olivier a une formation en droit. Il est chercheur en prospective à Horizons depuis cinq ans, dans les domaines des technologies, de l’énergie, des infrastructures et des transports, du développement durable et des modes de production. Il a dirigé une équipe de chercheurs sur le développement pendant le programme Canada au-delà de 150. Fervent défenseur du télétravail, il anime des séances sur les moteurs de changement à l’aide de Christine, un robot de téléprésence.

  • 1