TÉLÉCHARGEMENT EN COURS

Entrer les critères de recherche

L’avenir de l’Asie Rapports Travail complete

MetaScan 4 – L’avenir de l’Asie : implications pour le Canada

Partagez

Sommaire exécutif

Sur cette page

L’asie en plein essor
La révolution numérique
L’Asie plonge dans la révolution numérique
L’étude prospective comme outil d’analyse des répercussions sur le Canada
Principales observations
Étape suivante – le dialogue
Exclusions
Résumé des insights et des défis et opportunités stratégiques
Notes

Dans les 10 à 15 prochaines années, notre monde sera soumis à deux grands vecteurs de changement : l’essor de l’Asie et la progression rapide des technologies numériques. Aux fins de cette étude, nous avons eu recours à une méthodologie prospective stratégique pour explorer les surprises et les perturbations que pourraient entraîner la collision et l’interaction de ces deux forces pour l’avenir de l’Asie et du monde. L’étude ne vise pas à prédire un avenir en particulier. Elle propose plutôt divers scénarios plausibles qui permettent de faire une analyse critique des hypothèses courantes concernant l’Asie et de mieux comprendre les défis et les possibilités stratégiques qui pourraient en découler pour le Canada.

L’asie en plein essor

La croissance économique, l’expansion de la classe moyenne et le poids géopolitique grandissant de l’Asie devraient contribuer à accroître son influence sur la scène mondiale. Avec une population projetée de cinq milliards de personnes d’ici 20301, l’Asie pourrait bien dominer un jour l’ordre économique et géopolitique mondial. L’Asie est en voie de devenir le pivot du commerce international, l’Inde et la Chine exerçant une influence économique et politique croissante dans le monde. Les leaders les plus puissants de l’Asie se montrent très habiles à se positionner pour dominer le programme stratégique international et ébranler la suprématie des institutions occidentales. En dépit de la diversité et de la complexité de l’Asie,les changements qui se profilent à l’échelle du continent transforment l’Asie et le reste du monde. Cette étude va au-delà de l’analyse habituelle à l’échelle du pays afin d’explorer ces changements plus importants à l’échelle du système. Elle approche ce but en se concentrant sur les développements au sein des systèmes économique, social, de l’énergie et géostratégique en Asie, et sur les interactions qui les composent.

La révolution numérique

Parallèlement à la montée de l’Asie, l’évolution rapide des technologies et de leurs applications dans les domaines de l’intelligence artificielle(IA), de l’analyse des données, des capteurs,de la robotique, de la téléprésence virtuelle et de l’Internet des objets (IdO) commence à transformer les économies et les sociétés partout sur la planète. D’ici à 2030, presque toute la population mondiale aura accès, à peu de frais, à des appareils intelligents branchés à Internet, qui la mettront en lien avec les sociétés, les marchés de consommation, les programmes d’éducation et les offres d’emploi du monde entier. De nouveaux modèles fonctionnels émergeront et s’étendront,des secteurs industriels entiers connaîtront des cycles accélérés de croissance et de déclin, et les gouvernements pourraient se retrouver avec des politiques inadaptées aux réalités politiques et économiques, ainsi qu’aux enjeux de sécurité propres au monde numérique.

L’Asie plonge dans la révolution numérique

La convergence entre la montée de l’Asie et la révolution numérique pourrait avoir des effets inattendus qui se répercuteront sur le monde entier. Ces deux forces combinées risquent d’avoir un effet d’amplification mutuelle. En effet, le besoin d’infrastructures de l’Asie crée des marchés d’une ampleur suffisante pour stimuler l’innovation technologique et provoquer la chute des coûts, tandis que de nombreux gouvernements asiatiques s’assurent une longueur d’avance dans la nouvelle économie en investissant massivement dans la connectivité numérique, les énergies renouvelables et le développement des compétences. En même temps, la transformation rapide de l’économie, de l’emploi, des valeurs et des enjeux de sécurité que provoque la révolution numérique risque de créer un climat d’instabilité, particulièrement dans les régions où les citoyens ont des attentes élevées et le régime de gouvernance est instable. À l’instar de l’Europe et des États-Unis au temps de la révolution industrielle, plusieurs pays asiatiques entendent tirer parti de la révolution numérique pour accroître leur prospérité et leur ascendant sur l’échiquier mondial – et plusieurs ont ce qu’il faut pour y arriver. Cela dit, il serait étonnant que l’Asie parvienne à asseoir son hégémonie comme l’ont fait les États-Unis durant l’ère industrielle, tout simplement parce que l’interconnexion numérique grandissante fragilisera les pouvoirs des États-nations. Les scénarios plausibles sont nombreux et dans le contexte actuel d’incertitude croissante, tous méritent qu’on s’y attarde.

L’étude prospective comme outil d’analyse des répercussions sur le Canada

Puisque l’avenir du Canada sera lié de plus en plus étroitement à celui de l’Asie, il apparaît prudent d’étudier les défis et les opportunités stratégiques qui pourraient survenir. Fondée sur la méthode prospective d’Horizons (expliquée à l’annexe 1), la présente étude entraîne le lecteur dans une analyse destinée à stimuler sa réflexion sur la façon dont les changements qui s’opèrent en Asie pourraient redéfinir l’économie et la société canadiennes. Tout d’abord, l’étude énumère les hypothèses les plus couramment admises qui, consciemment ou non, façonnent notre manière d’envisager l’avenir de l’Asie. L’étude présente ensuite différents insights concernant les changements potentiellement perturbateurs qui pourraient altérer l’avenir prévu de l’Asie. Elle se fonde sur divers scénarios d’avenir afin d’évaluer les incidences inattendues qui pourraient résulter des interactions de ces changements perturbateurs. Elle énonce les principaux défis et les opportunités stratégiques avec lesquels le Canada pourrait devoir composer par suite des changements envisagés. Enfin, les hypothèses les plus couramment admises sont examinées à la lumière des observations de l’étude afin de dégager de nouvelles hypothèses plus robustes qui pourront soutenir l’élaboration de politiques, la planification et la recherche.

Principales observations

Bien qu’il appartienne à chaque lecteur de tirer ses propres conclusions, la présente étude cerne les principaux domaines de changement qui pourraient survenir en Asie et auxquels le Canada doit se préparer. L’étude ne s’attarde pas nécessairement aux changements les plus probables, mais plutôt à ceux qui sont suffisamment plausibles et potentiellement perturbateurs pour mériter l’attention des responsables des politiques. En voici un aperçu :

  • Le bond numérique de l’Asie : Motivée par son déficit infrastructurel, l’Asie est en voie de devancer l’Occident en construisant une infrastructure numérique moderne, rapide, intelligente et à faible coût. Cette connectivité numérique peut permettre à une grande partie de la population asiatique d’accéder au marché du travail et à celui de la consommation à l’aide de méthodes qui peuvent accélérer la transition mondiale vers une économie numérique. L’adoption et l’expansion rapides des nouvelles technologies et de la désagrégation des emplois, ainsi que l’évolution spectaculaire des modèles fonctionnels en Asie exerceront une pression à la baisse sur les revenus et les prix, particulièrement en Occident. Le Canada pourrait vivre une longue période de chaos économique et social tandis que les gouvernements, les entreprises et les citoyens s’adaptent aux nouvelles réalités de l’économie numérique mondiale.
  • L’Asie s’empare du travail virtuel et des services numériques internationaux : Confrontée à la disparition d’emplois en raison de l’automatisation du secteur de la fabrication, l’Asie pourrait tirer profit de son faible taux de rémunération pour s’emparer du secteur mondial des services numériques, qui offre des emplois hautement spécialisés et non spécialisés. Alors que les Canadiens pourraient subir la concurrence de sources tout à fait inattendues, ils pourront également saisir les nouvelles occasions offertes par les nouvelles méthodes de travail.
  • Le recul de la demande de pétrole en Asie : Diverses décisions touchant l’économie, les technologies, la santé publique et les politiques pourraient affecter le rôle prédominant du pétrole comme source d’énergie pour les transports ce qui se traduirait par une demande de produits pétroliers moindre que prévu et par un affaiblissement des marchés mondiaux de brut. Le pétrole étant produit à un coût relativement élevé au Canada, ce dernier pourrait devoir livrer concurrence à des producteurs dont les coûts seront plus faibles et qui maintiendront l’approvisionnement à de faibles prix pour conserver leurs parts de marché.
  • Coopération de l’Asie et déclin de l’influence occidentale : Il se peut que l’Asie crée des institutions régionales qui permettent de tisser des liens plus solides en matière d’économie, de diplomatie et de sécurité dans la région. Un consensus est plus vraisemblable dans les secteurs économiques; toutefois, une Asie plus unie pourrait modifier l’établissement de programmes, les normes et la prise de décisions tout en réduisant l’influence de l’Occident dans la région et à l’échelle internationale.
  • Les nouveaux modèles asiatiques : Les sociétés asiatiques vivent actuellement des mutations profondes et rapides qui exigeront des innovations majeures dans des domaines aussi divers que les biens de consommation, les soins de santé, l’éducation et la gouvernance. Le Canada pourrait tirer des leçons de l’évolution rapide de l’Asie et adopter des stratégies moins coûteuses et plus efficaces.

Étape suivante – le dialogue

La présente étude a été réalisée grâce à un exercice de renforcement de la capacité auquel ont contribué le personnel d’Horizons, 60 fonctionnaires et une trentaine d’experts de l’Asie2. Les idées avancées visent à faire progresser le dialogue et le débat sur les principales hypothèses, ainsi que sur les défis et les possibilités à venir, en vue d’étayer l’élaboration de politiques et de stratégies solides permettant d’y faire face. L’étude offre un nouveau point de vue par l’examen d’une gamme de futurs plausibles au-delà de l’avenir attendu, et elle peut aider le Canada à se préparer aux changements qui se dessinent.

Exclusions

Dans le cadre de cette étude, nous avons pris en compte, sans les élaborer, des analyses détaillées d’enjeux, notamment la démographie, le vieillissement, les jeunes, la religion, les conflits ethniques et frontaliers, les changements climatiques et la dégradation de l’environnement, la sécurité liée à l’alimentation et à l’eau et l’infrastructure. Ces enjeux ont été traités en profondeur par d’autres mais n’ont pas été examinés de façon explicite dans le cadre de cette étude, étant donné que nous n’avions aucun élément à ajouter.

Figure: Choc des forces de changement3

Choc des forces de changement

L’essor de l’Asie
Part croissante du PIB
Qui fait partie du club? : D’ici à 2030, l’Inde consituera l’une des trois plus importantes économies du monde, aux côtés des États-Unis et de la Chine.
Classe moyenne croissante
Impossible de l’ignorer : D’ici à 2030, la population nombreuse de l’Asie représentera le plus important marché de consommation.
Fenêtre démographique
C’est leur tour : Certains des pays les plus peuplés de l’Asie bénéficieront d’un dividende démongraphique (lorsqu’un groupe d’âge actif d’un pays est élevé, par rapport aux personnes à charge), offrant un potentiel de croissance économique continue.
La Révolution numérique
Économie numérique
Économies numériques : Les technologies numériques telles l’intelligence artificielle, la robotique, l’impression 3D et l’Internet des objets bousculent les chaînes d’approvisionnement du secteur de la fabrication, la prestation des services et les comportement des consommateurs.
Appareils ultra-intelligents abordables
Pression à la baisse : La concurrence provenant d’alternatives de code source ouverte provoque la diminution de coût des appareils numériques. Le téléphone intelligent de Lemovo’s A1900 sera lancé en 2015 en Inde pour un montant aussi faible que 42 $.
Connectivité et énergie omniprésentes
Du centre-ville à l’arrière-pays : Les technologies du dernier kilomètre et les solutions de décentralisation des réseaux énergétiques donneront accès à Internet aux régions les plus reculées.

 

Résumé des insights et des défis et opportunités stratégiques

Le tableau qui suit résume les principaux changements (insights) qui façonnent l’Asie, ainsi que les défis et les opportunités stratégiques avec lesquels le Canada devra composer et qui font l’objet de la présente étude.

Principaux changements en Asie (Insights) Défis et possibilités stratégiques pour le Canada
Classe émergente des consommateurs et essor de l’innovation frugale
(liens vers défi politique et  opportunités stratégiques #1)
1. Changement économique radical
Émergence de l’économie numérique
(liens vers défi politique et  opportunités stratégiques #1, 2, 3 et 4)
2. Préparation en vue de l’arrivée massive de travailleurs virtuels
Désagrédation de la propriété : économie collaborative et code source ouvert
(liens vers défi politique et  opportunités stratégiques #2, 3 et 4)
3. Se préparer à l’essor des échanges numériques
Perturbations sociales possibles
(liens vers défi politique et  opportunités stratégiques #8, 9 et 11)
4. Anticiper une perte d’efficacité des instruments stratégiques traditionnels
Des mutations sociales qui risquent de perturber les normes et valeurs mondiales
(liens vers défi politique et  opportunités stratégiques #6 et 12)
5. Anticiper le déclin de la demande en pétrole
Évolution des modèles de gouvernance
(liens vers défi politique et  opportunités stratégiques #7 et 10)
6. Préparation en vue de la transition (future) vers une économie faible en carbone
Ascendance possible de l’asie sur l’innovation en matière de politiques sociales au xxie siècle
(liens vers défi politique et  opportunités stratégiques #11)
7. Préparation en vue de la montée des institutions asiatiques
Mutation de la structure de la demande d’énergie
(liens vers défi politique et  opportunités stratégiques #5)
8. Refonte des politiques sur la sécurité en fonction de la nouvelle génération de menaces
Transition des énergies fossiles aux énergies renouvelables
(liens vers défi politique et  opportunités stratégiques #6)
9. Nouvelles approches stratégiques concernant les états fragiles et en déroute
L’architecture institutionnelle de l’asie pourrait modifier les relations internationales
(liens vers défi politique et  opportunités stratégiques #7 et 12)
10. Adaptation à l’autoritarisme flexible
L’évolution possible des sources de conflits géopolitiques
(liens vers défi politique et  opportunités stratégiques #8 et 9)
11. S’inspirer des nouveaux modèles stratégiques de l’asie et les adapter
Côté sombre de l’ère numérique
(liens vers défi politique et  opportunités stratégiques #8)
12. Acceptation du nouveau sentiment de confiance de l’asie et de son influence croissante

Notes

1 Nations Unies, Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique (CESAP). Population Dynamics. http://www.unescap.org/our-work/social-development(link is external)

2 L’étude se fonde sur une analyse prospective réalisée précédemment par Horizons en collaboration avec la Division de la stratégie et de la prestation du département du Premier ministre et du Cabinet de l’Australie, en 2013. Le rapport de cette étude a formé la base des discussions relatives aux politiques tenues à Sydney, en janvier 2014, entre les sous-ministres et les secrétaires dans le cadre de la retraite sur l’Initiative de politique publique Canada-Australie.

3 Voici les références pour chaque section du diagramme :

Part croissante du PIB PwC. 2013. World in 2050 The BRICs and beyond: prospects, challenges and opportunities. http://www.pwc.com/gx/en/world-2050/assets/pwc-world-in-2050-report-january-2013.pdf(link is external)

Classe moyenne croissante

Homi Kharas. 2011. The Emerging Middle Class in Developing Countries,Brookings Institution. http://siteresources.worldbank.org/EXTABCDE/Resources/7455676-1292528456380/7626791-1303141641402/7878676-1306699356046/Parallel-Sesssion-6-Homi-Kharas.pdf(link is external)

Fenêtre démographique

J. Ørstrøm Møller. 2011. How Asia Can Shape the World, p. 331, tableau 5-1 selon les données tirées de la publication intitulée World Population to 2300 des Nations Unies.

Économie numérique

B. Morelli. 2015. « The Internet of Things explodes », IHS Technology, 20 mars.

PwC. The sharing economy – sizing the revenue opportunity, Royaume-Uni. http://www.pwc.co.uk/issues/megatrends/collisions/sharingeconomy/the-sharing-economy-sizing-the-revenueopportunity.jhtml(link is external)

Nombre d’appareils connectés

Bill Morelli. 2015. « The Internet of Things explodes », IHS Technology.

Appareils ultra-intelligents abordables

The Economic Times. 2014. Smartphone expansion cooling, prices dropping: Survey, 2 décembre. http://economictimes.indiatimes.com/magazines/panache/smartphone-expansion-cooling-prices-droppingsurvey/articleshow/45342025.cms(link is external)

http://demo.tizra.com/Kleiner_Perkins_Caufield_and_Byers_2014_Internet_Trends/73(link is external)

Connectivité et énergie omniprésentes

Deloitte.2014. Broadband: The lifeline of Digital India. http://www2.deloitte.com/content/dam/Deloitte/in/Documents/technology-media-telecommunications/in-tmt-broadband-noexp.pdf(link is external)

Luke Edwards. 2015. The internet space race is on: Google Loon vs Facebook drones vs SpaceX satellites, 19 janvier. http://www.pocket-lint.com/news/131699-the-internet-space-race-is-on-google-loon-vs-facebook-drones-vs-spacex-satellites(link is external)

Kif Leswing. 2014. « Microsoft wants to use white space broadband to connect rural India to the internet », Gigaom, 10 novembre. https://gigaom.com/2014/11/10/microsoft-wants-to-use-white-space-broadband-to-connect-rural-india-to-the-internet/

Mots-clés :
Policy Horizons | Horizons de politiques

Horizons de politiques Canada, également connu sous le nom de Horizons de politiques, est une organisation au sein de la fonction publique fédérale qui mène des activités de prospectives stratégiques sur des enjeux transectoriels qui informent les fonctionnaires sur les conséquences des politiques publiques possibles au cours des 10 à 15 prochaines années.

  • 1

Vous aimeriez peut-être