TÉLÉCHARGEMENT EN COURS

Entrer les critères de recherche

L’avenir de l’Asie Rapports Travail complete

L’Avenir de l’Asie : Forces de changement et surprises potentielles – Rapport complémentaire

Partagez

La cybersécurité et la nouvelle guerre froide

Sur cette page

De quoi s’agit-il?
Pourquoi est-ce important?
Références

De quoi s’agit-il?

Avec la numérisation croissante des marchés financiers, des systèmes d’infrastructures essentielles (électricité, transports, télécommunications, etc.), ainsi que des systèmes de commandement et de contrôle militaires, la cybersécurité est devenue un enjeu majeur partout dans le monde. Les menaces pour la cybersécurité touchent aussi les libertés des citoyens du Web et la viabilité économique des entreprises. Le rôle de plus en plus important que joue l’Asie dans l’économie mondiale risque de raviver la cyberconcurrence et les conflits dans les domaines notamment de la planification militaire, de la guerre asymétrique et de l’espionnage économique en vue d’en tirer des avantages économiques1 .

Une étude récente des bourses mondiales révèle que la moitié des transactions ont fait l’objet d’une forme ou l’autre de cyberattaque (dont 25 % ont eu lieu en Asie) : logiciels malveillants, refus de service, vols de données et vols de renseignements confidentiels2. La plupart des menaces semblaient motivées par la volonté de perturber plutôt que par l’appât du gain, et ciblaient des services en ligne et des sites Web non reliés aux échanges boursiers3.

La Chine, l’Inde, le Japon, la Malaisie, le Myanmar, la Corée du Nord et la Corée du Sud sont en voie de développer leurs cybercapacités militaires. Le Brunéi et Singapour misent sur les capacités de cyberdéfense4. Les capacités des autres pays de l’Asie varient de rudimentaires à relativement avancées. Les attaques récentes perpétrées par le réseau international de cybermilitants Anonymous ont toutefois mis en évidence les failles informatiques de nombreux gouvernements asiatiques56. Bien que plusieurs pays asiatiques aient mis sur pied des équipes d’intervention en cas d’urgence informatique (CERTs) en appui à la lutte contre les cyberattaques, les investissements préventifs des entreprises asiatiques dans la cybersécurité sont insuffisants7. Ces derniers temps, les réseaux électriques se sont révélés particulièrement vulnérables aux cyberattaques, ce qui pourrait avoir de graves conséquences économiques. D’après Schneider Electric, la plupart des cyberattaques contre des cibles industrielles ont pour objectif d’infiltrer le réseau de commande par l’entremise des grands réseaux d’entreprise, d’Internet et des fournisseurs externes de confiance8.

En parallèle, le contrôle exercé par l’État chinois sur le réseau Internet s’est avéré un bouclier très efficace contre les cyberattaques et a permis d’offrir un havre de sécurité aux entreprises9. Plusieurs pays de la région pourraient être interpellés par ce modèle. Le Vietnam a notamment adopté le décret no 72 pour resserrer les conditions d’accès à Internet10.

Pourquoi est-ce important?

Dans un contexte de cyberrelations tendues entre les pays asiatiques, des phénomènes comme le cybermilitantisme (hacktivism) et la cybercriminalité risquent de modifier la façon dont les internautes utilisent le Web et d’inciter les États à resserrer leur emprise sur le trafic Internet. La menace, réelle ou perçue, obligera les gouvernements à trouver des moyens de mieux gérer un cyberespace libre et ouvert en vue de maintenir la confiance. Pour paraphraser le prix Nobel Kennety Arrow, « la confiance fait partie intégrante de toute transaction commerciale, ou presque ». Il en découle que toute tentative pour contrôler ou brimer la liberté dans Internet se répercutera sur la confiance des consommateurs. Cela dit, les menaces à la cybersécurité, réelles ou perçues, peuvent attiser les tensions existantes entre les pays ou engendrer de mauvais calculs qui risquent de compromettre sérieusement la sécurité de la région. Des investissements régionaux seront nécessaires pour protéger les infrastructures essentielles, favoriser la sécurité économique et rehausser la cybersécurité.

Si, pour l’instant, le danger pour la cybersécurité des marchés financiers est relativement minimal, leur intégrité et leur efficience ne sont pas pour autant à l’abri d’éventuelles cyberattaques. Les conséquences de telles attaques pourraient aller de l’interruption des transactions à la manipulation des données, en passant par la perturbation des réseaux de télécommunications et des fonctions d’un centre d’échange et d’information11.

L’éventualité d’une cyberguerre stimule les investissements des secteurs publics et privés dans la cybersécurité12, dont l’écosystème repose sur un réseau dispersé d’organismes privés et publics. Les mesures d’austérité qui ont cours dans de nombreux pays poussent ces derniers à se concentrer sur « en avoir plus pour leur argent » et à délaisser l’achat de chars d’assaut et d’avions au profit des capacités cybernétiques. Celles-ci permettent aux pays développés de réduire leurs dépenses militaires, tandis que les pays en développement peuvent acquérir de nouvelles capacités de frappe et de dissuasion. Dans un monde de réseaux, le renforcement des cybercapacités exige des investissements équivalents du bloc formé par la « cyberindustrie » pour gagner la confiance des citoyens et des gouvernements à l’égard des cyberservices. Un rapport récent de la Banque mondiale cite en exemple les investissements de la Corée du Sud dans des parcs de recherche en vue de créer des plateformes intersectorielles qui favorisent l’enrichissement technologique mutuel des différentes industries. Ces capacités forment l’assise technique de l’investissement dans les technologies à double usage, qui permettent non seulement de mener des attaques de réseaux informatiques, mais aussi de concevoir des armes de précision, de commandement et de contrôle en appui aux manœuvres dans le cyberespace13.

Références

  1. C. Heinl. « Tackling cyber threats will require regional cooperation », The Nation, juin 2013. http://www.nationmultimedia.com/opinion/Tackling-cyber-threats-will-require-regional-coope-30209055.html(link is external)
  2. F. Rashid. « Cyber Attacks Against Stock Exchanges Threaten Financial Markets: Report », Security Week, juillet 2013. http://www.securityweek.com/cyber-attacks-against-stock-exchanges-threaten-financial-markets-report(link is external)
  3. C. Clearfield. « Finance Industry Grapples With Cyber Threats », Forbes, novembre 2013. http://www.forbes.com/sites/chrisclearfield/2013/11/15/finance-industry-grapples-with-cyber-threats/(link is external)
  4. J. Lewis. « Cyber: Unclear and present danger », The Interpreter, février 2013. http://www.lowyinterpreter.org/post/2013/02/19/Cyber-Unclear-and-present-danger.aspx(link is external)
  5. Idem. « Tackling cyber threats will require regional cooperation », The Nation, juin 2013.
  6. J. Sturmer. « Hackers target Australian websites in protest Indonesia spying claims », Australia Broadcasting Corporation (ABC), novembre 2013. http://www.abc.net.au/news/2013-11-04/websites-hacked-in-protest-at-spying-allegations/5068778(link is external)
  7. M. Abbugao. « Hackers expose weak cyber defenses across Asia », InterAksyon, novembre 2013. http://www.interaksyon.com/article/74448/focus–hackers-expose-weak-cyber-defenses-across-asia(link is external)
  8. How can I… protect a system from cyber attacks?, Schneider Electric, février 2012. http://www.schneider-electric.nl/documents/news/corporate/netherlands/STN_Ethernet.pdf(link is external)
  9. Idem. « Hackers expose weak cyber defenses across Asia », InterAksyon, novembre 2013.
  10. P. Ponnudurai. « Governments Want Vietnam to Review New Internet Control Decree », Radio Free Asia, août 2013. http://www.rfa.org/english/news/vietnam/internet-08262013211044.html(link is external)
  11. Idem. « Cyber Attacks Against Stock Exchanges Threaten Financial Markets: Report », Security Week, juillet 2013.
  12. « Cyber Threat from China, Russia and Iran on US Military and Civilian Networks Drive Cyber Warfare Spending », Space War, mars 2012. http://www.spacewar.com/reports/Cyber_Threat_from_China_Russia_and_Iran_on_US_Military_and_Civilian_Networks_Drive_Cyber_Warfare_Spending_999.html(link is external)
  13. A. Elkus. « Rise of the Asian Cyber Armies », USNI News, août 2012. http://news.usni.org/2012/08/08/rise-asian-cyber-armies
Mots-clés :
Policy Horizons | Horizons de politiques

Horizons de politiques Canada, également connu sous le nom de Horizons de politiques, est une organisation au sein de la fonction publique fédérale qui mène des activités de prospectives stratégiques sur des enjeux transectoriels qui informent les fonctionnaires sur les conséquences des politiques publiques possibles au cours des 10 à 15 prochaines années.

  • 1

Vous aimeriez peut-être