TÉLÉCHARGEMENT EN COURS

Entrer les critères de recherche

L’avenir de l’Asie Rapports Travail complete

L’Avenir de l’Asie : Forces de changement et surprises potentielles – Rapport complémentaire

Partagez

La croissance rapide du commerce entre pays du Sud pourrait reconfigurer les blocs de commerce régionaux et mondiaux

Sur cette page

De quoi s’agit-il?
Pourquoi est-ce important?
Références

De quoi s’agit-il?

En 2013, la Chine a délogé les États-Unis du premier rang mondial pour les échanges commerciaux1. Au sein du bloc BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), le Brésil et la Chine sont devenus les principaux partenaires commerciaux et ont pris une entente d’échange de devises en vue de se distancer du dollar américain2. Les échanges commerciaux sud-sud (entre pays en développement) deviennent une tendance solide, favorisés par la montée des classes moyennes dans les pays émergents et l’intégration régionale croissante. Dans la région Asie-Pacifique, les accords de libre-échange (ALE) se multiplient, et l’entrée en vigueur imminente du Partenariat transpacifique et du Partenariat économique intégral régional devrait favoriser la formation de nouvelles zones d’échanges commerciaux dans la prochaine décennie, desquelles les pays développés ne feront pas forcément parties. Ces « méga-ALE » risquent cependant de donner naissance à des sphères d’influence régionale distinctes, fonctionnant chacune selon leurs propres règles et dont la rivalité aurait un effet inhibiteur sur le commerce mondial3.

Pourquoi est-ce important?

Le « Nord » se ressentira aussi de ces mutations. Les énormes marchés des pays asiatiques, encore plus attrayants advenant la libéralisation des échanges, risquent d’ébranler les zones économiques comme celles de l’Union européenne et de l’Accord de libre-échange nord-américain. La balance commerciale des États-Unis indiquent que le volume de ses échanges avec la Chine a surpassé celui du Mexique, et il semble que la place de choix du Canada soit menacée4. La Corée du Sud a maintenant plus d’échanges commerciaux avec les États-Unis que le Royaume-Uni. Les échanges entre l’Europe et l’Asie seront facilités par l’ouverture de la voie navigable de l’Arctique et du chemin de fer de la soie, qui relie actuellement le sud-ouest de la Chine à l’Allemagne5  6. Selon les prévisions, les échanges commerciaux de l’Allemagne qui augmenteront le plus rapidement seront avec l’Inde, la Chine, la Corée du Sud et le Vietnam. La Chine devrait également supplanter la France et les Pays-Bas comme principal partenaire commercial de l’Allemagne8.

Jusqu’à tout récemment, les économies occidentales formaient l’épicentre du commerce mondial, administré par des institutions internationales porteuses d’idéologies occidentales. Le poids croissant des pays asiatiques dans le commerce mondial et la formation de nouveaux blocs tels le Partenariat transpacifique et le Partenariat économique intégral régional devraient apporter des changements aux systèmes de gouvernance des régimes commerciaux et financiers du monde. La mutation est déjà amorcée : dans les dernières années, le forum du G8 a peu à peu perdu du terrain au profit du forum élargi du G209 . D’autres mutations devraient s’opérer dans les dix prochaines années, et les institutions internationales qui régissent le commerce, telles l’Organisation mondiale du commerce10, risquent d’être ébranlées par de nouvelles initiatives permettant à l’Asie de se faire entendre.

Références

  1. « China Eclipses U.S. as Biggest Trading Nation », Bloomberg News, février 2013. http://www.bloomberg.com/news/2013-02-09/china-passes-u-s-to-become-the-world-s-biggest-trading-nation.html(link is external)
  2. K. Rapoza. « Dollar Wary Brazil And China Sign Currency Pact », Forbes.com, juin 2012. http://www.forbes.com/sites/kenrapoza/2012/06/23/dollar-wary-brazil-and-china-sign-currency-pact/(link is external)
  3. M. Kawai et G. Wignaraja. Asian FTAs: Trends, Prospects, and Challenges, Asian Development Bank, octobre 2010. http://www.adb.org/publications/asian-ftas-trends-prospects-and-challenges(link is external)
  4. Top Trading Partners – September 2013, United States Census Bureau, United States Government, septembre 2013. http://www.census.gov/foreign-trade/statistics/highlights/top/top1309yr.html(link is external)
  5. D. Roberts, et coll. « The Silk Railroad of China-Europe Trade », Bloomberg Business Week, décembre 2012. http://www.businessweek.com/articles/2012-12-20/the-silk-railroad-of-china-europe-trade(link is external)
  6. M. Byers. « How the Arctic Ocean could transform world trade », Aljazeera, août 2013. http://www.aljazeera.com/indepth/opinion/2013/08/201382273357893832.html(link is external)
  7. J. Parello-Plesner et H. Kundnani. « China and Germany: a new special relationship? », European Council on Foreign Relations, mai 2012. http://ecfr.eu/content/entry/China_and_Germany_a_new_special_relationship(link is external)
  8. K. Yao et A Rinke. « China sees trade with Germany near doubling by 2015 », Reuters, avril 2012. http://www.reuters.com/article/2012/04/23/us-germany-china-idUSBRE83L08D20120423(link is external)
  9. A. Cooper. The G8 in the Era of the G20, G8 Centre, University of Toronto, juin 2013. http://www.g8.utoronto.ca/conferences/2013/cooper.html(link is external)
  10. P. Draper. Can the WTO still change the rules of trade?, Forum économique mondial, août 2012. http://forumblog.org/2012/08/can-the-wto-still-change-the-rules-of-trade/
Mots-clés :
Policy Horizons | Horizons de politiques

Horizons de politiques Canada, également connu sous le nom de Horizons de politiques, est une organisation au sein de la fonction publique fédérale qui mène des activités de prospectives stratégiques sur des enjeux transectoriels qui informent les fonctionnaires sur les conséquences des politiques publiques possibles au cours des 10 à 15 prochaines années.

  • 1

Vous aimeriez peut-être