TÉLÉCHARGEMENT EN COURS

Entrer les critères de recherche

L’avenir de l’Asie Rapports Travail complete

L’avenir de l’Asie : Forces de changement et surprises potentielles

Partagez

PDF: L’avenir de l’Asie : Forces de changement et surprises potentielles

Sur cette page

Remerciements
Matériaux supplémentaires
Sommaire
Qu’entend-on par veille et étude prospective?
Hypothèses actuelles
Les forces de changements en Asie
Scénarios
Conséquences communes des politiques
Conclusion et hypothèse crédibles
Comment ce rapport a-t-il été élaboré?
Annexe
Références

Introduction

L’Asie a réapparu comme un centre mondial d’influence. Cependant, la trajectoire future de l’Asie est encore incertaine car il est sujet à des complexités sociales et économiques régionales, ainsi que des forces environnementales, technologiques et politiques mondiales. Les interactions de ces forces pourraient conduire à des surprises ayant un impact sur la région et dans le monde. Horizons de politiques Canada a fait équipe avec le ministère du Premier ministre et du Cabinet en Australie pour produire cette étude  prospective qui explore les forces du changement qui façonnent l’Asie et les implications pour le Canada et l’Australie au cours des 10 à 15 prochaines années.

Remerciements

Nous aimerions remercier le vaste éventail d’experts provenant de gouvernements, du secteur privé, d’universités et d’organismes non gouvernementaux qui ont fourni leurs contributions et leurs conseils. Nous souhaitons tout particulièrement remercier le personnel de la Planification politique et de tous les bureaux du ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement, ainsi que des missions diplomatiques canadiennes à l’étranger qui ont mené des entrevues et des ateliers en notre nom. Nous voulons aussi souligner les efforts et les contributions du personnel et des étudiants de l’Université Carnegie Mellon en Australie.

Matériaux supplémentaires

Sommaire

Cette étude vise à cibler les surprises et les changements qui pourraient survenir en Asie et créer des occasions ou des défis importants pour les intérêts australiens et canadiens au cours des 15 prochaines années.

L’avenir de l’Asie est à nos portes

L’Asie redevient un centre de croissance économique et toute la planète observe le phénomène avec intérêt. D’ici 2030, environ 6 personnes sur 10 vivront sur le continent asiatique. Avec une économie et une classe moyenne en plein essor, il deviendra vite un acteur incontournable de la scène internationale. Bien que le XXIe siècle puisse bien être celui de l’Asie, la voie que le continent empruntera dans les prochaines années demeure incertaine. L’Asie devra composer avec les complexités sociales et économiques régionales, et avec les forces environnementales, technologiques et politiques de la région et du monde. Les interactions de ces forces pourraient mener à des incertitudes et des surprises qui façonneront la région et le monde. Il est essentiel que l’Australie et le Canada parviennent à une compréhension approfondie de l’Asie et des chemins qu’elle pourrait emprunter au cours des 10 à 15 prochaines années, étant donné son influence actuelle et potentielle.

Utiliser l’étude prospective pour mieux comprendre l’avenir de l’Asie

Cette étude utilise des méthodes prospectives afin de contribuer à l’approfondissement de cette compréhension. Contrairement aux prévisions économiques, les méthodes prospectives sont un type de modélisation qualitative qui permet d’observer les phénomènes du point de vue de plusieurs systèmes en interaction. Elles examinent de manière rigoureuse les signes de changements émergents dans les systèmes à l’étude ainsi que leurs interactions. Ce faisant, les méthodes prospectives permettent d’explorer les futurs plausibles, de cerner les surprises, les occasions et les défis potentiels, et de tester la solidité des hypothèses communément admises. Il ne s’agit pas ici de prédire l’avenir, mais plutôt de présenter des futurs plausibles qui méritent d’être envisagés.

Les forces de changement en Asie

Des changements importants se dessinent en Asie qui pourraient causer de grandes surprises dans la région au cours des 15 prochaines années.

  • Les modèles économiques asiatiques évoluent au fur et à mesure que les pays de l’Asie font l’essai de leurs propres stratégies de prospérité. On observe depuis quelque temps une mutation caractérisée par l’abandon des modèles axés sur le PIB au profit de modèles de croissance plus inclusifs.
  • Les inégalités sociales, les mutations démographiques et les attentes grandissantes de la classe moyenne émergente sont autant de défis que les gouvernements devront relever afin de démontrer leur légitimité.
  • Les technologies émergentes pourraient devenir une force perturbatrice pour la région. Au fil du temps, des chefs de file pourraient émerger ou se confirmer en Asie dans les domaines de la biofabrication, de l’intelligence artificielle et de la robotique.
  • Afin de résoudre les problèmes environnementaux et énergétiques, certains gouvernements ont démontré une volonté de prendre des mesures stratégiques déterminantes et de soutenir un éventail de technologies.
  • Sur le plan de la sécurité, l’Asie pourrait connaître des perturbations attribuables à la fois à des conflits de longue date et aux technologies émergentes.

Envisager les futurs potentiels de l’Asie

Nous avons créé des scénarios pour étudier les interactions entre les changements émergents. Une structure logique a été mise au point afin d’établir quatre scénarios archétypaux : le lent déclin, la reprise ardue, le progès graduel et la transformation.

  • Selon le scénario « Les grandes attentes déçues » (lent déclin), la croyance en la poursuite du « miracle asiatique économique »laisse place à un ressentiment grandissant à l’égard des réformes politiques non réalisées.
  • Dans le scénario « L’Asie s’en sort tant bien que mal » (reprise ardue), les coalitions dirigées par les États-Unis et la Chine cherchent toutes deux à étendre leur influence, et les écarts de richesse entre les pays asiatiques limitent la coopération nécessaire à la création de marchés régionaux.
  • Dans le scénario « La montée de l’Asie » (croissance progressive), on amène des solutions partielles aux grands problèmes, mais ce n’est pas l’ensemble des pays qui bénéficient de ces améliorations.
  • Dans le scénario « L’Asie sort de la crise, forte de ses nouveaux réseaux » (transformation), un effondrement socio-économique caractérisé par d’innombrables pertes d’emplois et des crises alimentaires et sanitaires régionales induit une transformation sur le continent et l’émergence de réseaux et de gouvernements autogérés qui choisissent de répondre aux enjeux par des stratégies plus inclusives et plus viables sur le plan environnemental.

Des conséquences communes pour l’Australie et le Canada

Ces scénarios ont aidé les experts qui prennent part à l’étude à envisager les possibilités et à simuler les surprises possibles. Ils ont aussi permis de générer une liste des possibilités et des défis communs de l’Australie et du Canada en matière de politiques.

  • En effet, en tant que puissances moyennes, il nous faudra alimenter simultanément nos relations nouvelles et actuelles, et trouver les créneaux et la valeur ajoutée qui nous distingueront des nombreuses puissances moyennes en émergence.
  • Nous devrons composer avec une région dominée par les gouvernements centraux, de plus en plus novatrice et éduquée.
  • L’Asie pourrait étonnamment mal réagir aux perturbations technologiques, particulièrement dans les domaines de la robotique et de la bioproduction, ce qui pourrait avoir des répercussions considérables sur les niveaux d’emploi et les flux migratoires.

Vérification des hypothèses couramment admises

Après avoir effectué des recherches et consulté des experts, nous avons dressé une première liste des hypothèses couramment admises en matière de politiques et de planification sur l’avenir de l’Asie. Au terme du processus de veille et d’étude prospective, la plupart des participants ont convenu qu’un certain nombre d’hypothèses devaient être nuancées, voire reformulées.

  • Une classe moyenne est en émergence, mais elle ne ressemblera pas forcément à celle de l’Occident
  • La région sera avide de ressources, mais les technologies ont le potentiel d’influencer le type et le niveau de ressources qui seront en demande d’ici la fin de la période de 15 ans.
  • La sous-performance économique constitue également une réelle possibilité.
  • L’hypothèse de la montée de la Chine aux dépens des États-Unis semble simpliste. L’influence déterminante des États-Unis dans la région, particulièrement sur le plan militaire, culturel et intellectuel, devrait se maintenir.

Encourager les dialogues fructueux en matières de politiques

En présentant une analyse des changements en cours en Asie et en envisageant l’issue potentielle de ces changements au cours de la période d’étude de 15 ans, nous espérions favoriser un dialogue fructueux lors de la retraite de l’Initiative de politique publique Canada-Australie (IPPCA) qui a eu lieu en janvier 2014. Nous souhaitons également que ce rapport contribue à une discussion plus large sur cette question stratégique.

Qu’entend-on par veille et étude prospective?

La veille et l’étude prospective sont des processus qui nous aident à envisager l’avenir. Le processus de veille permet de cerner les changements dans les environnements nationaux et internationaux qui pourraient avoir une incidence sur les politiques et les programmes des gouvernements. Le processus d’étude prospective permet d’étudier la façon dont ces changements pourraient évoluer et interagir, et ainsi entraîner de nouveaux défis et de nouvelles possibilités en matière de politiques.

Ces processus n’ont pas pour but de prédire l’avenir. Ils visent plutôt à explorer l’éventail de futurs qui pourraient émerger et donc de cibler les hypothèses et les stratégies possibles afin d’aider les décideurs à affronter un avenir incertain. Les études prospectives, lorsqu’elles sont réalisées par des gouvernements, permettent aux décideurs de réfléchir à la manière dont l’environnement change et de s’interroger sur la planification et les renseignements supplémentaires qui permettraient d’assurer la préparation et la résilience des politiques.

L’étude prospective est un réflexe humain naturel qui consiste à examiner un problème, à explorer les possibilités et à peser le pour et le contre des stratégies possibles et des résultats souhaités. Dans cette perspective, le processus prospectif d’Horizons de politiques Canada, qui a été utilisé dans le cadre du présent projet, réunit un éventail d’outils visuels qui aident les gens à définir leurs modèles conceptuels et à en discuter en groupe. Le recours à de nombreuses perspectives garantit une analyse plus juste, qui peut ensuite mener à de meilleurs conseils et mesures.

Le processus d’étude de prospective d’Horizons

Hypothèses

  • Réaliser des recherches et des entrevues afin de cerner et de comprendre le problème.
  • Déterminer les principales hypothèses à vérifier.

Veille

  • Repérer les nouvelles idées et les signaux faibles qui indiquent qu’un changement est en cours.
  • Évaluer les tendances pertinentes.
  • Développer les hypothèses couramment admises.

Cartographie du système

  • Cerner les principaux éléments du système.
  • Décrire les relations clés.

Moteurs de changement

  • Décrire les moteurs de changement qui modèlent le système.
  • Concevoir des cartes d’influence des conséquences de 2e et de 3e ordre.
  • Faire un examen préliminaire de l’interaction entre les moteurs de changement.

Scénarios

  • Concevoir des scénarios pour explorer l’éventail des futurs possibles.
  • Repérer les défis et les changements potentiels.
  • Tester la solidité des hypothèses et des stratégies.

Produits

  • Hypothèses crédibles et grandes incertitudes
  • Défis et possibilités en matière de politiques
  • Enjeux émergents
  • Besoins en matière de données

Hypothèses actuelles

Dans une étude prospective, la première étape importante consiste à comprendre quelles hypothèses sont les plus couramment admises à propos du système à l’étude. Au terme du processus, les hypothèses auront été examinées à la lumière des scénarios développés afin de déterminer si elles sont toujours crédibles ou si elles devraient être modifiées. Il est important de bien comprendre les hypothèses actuelles et futures si l’on veut mettre en lumière les défis et orienter les approches politiques à long terme.

Les hypothèses suivantes sur l’avenir de l’Asie sont courament admises et ont été formulées au moyen de la veille et de conversations avec des experts. Les hypothèses ci-dessus sont vérifiées à l’aide de quatre scénarios présentés plus tard dans la présente étude. Nous évaluerons ensuite si ces hypothèses demeurent valides ou si elles doivent être révisées.

L’Asie sera le moteur de croissance de l’économie mondiale :

La plupart des experts s’entendent pour dire que les économies asiatiques seront en mesure de se sortir du « piège du revenu intermédiaire » afin de se tailler une place parmi les économies à revenu élevé. L’Asie sera probablement le centre des systèmes financiers mondiaux.

Les grandes économies asiatiques demeureront avides de ressources :

La plupart des experts s’attendent à ce que les besoins asiatiques en ressources et en énergie s’accentuent dans cette économie florissante, caractérisée par l’émergence de la classe moyenne et l’accroissement de la population.

Les problèmes environnementaux s’accentueront :

La pollution et la dégradation environnementale continueront probablement de s’aggraver sur l’ensemble du territoire asiatique, ce qui aura des répercussions sociales et économiques importantes.

L’Asie abritera la majeure partie de la classe moyenne mondiale :

À mesure que le niveau de vie des Asiatiques augmentera, la consommation intérieure s’accentuera.

L’urbanisation de l’Asie se poursuivra :

Bien qu’elle ralentira, l’urbanisation de l’Asie continuera d’exercer une pression économique, sociale et environnementale.

La croissance économique rapide augmentera les pressions sociales :

Bien que la croissance économique sortira des millions de personnes de la pauvreté, les inégalités et les tensions entre les villes et les régions rurales continueront de s’exacerber.

Les tendances démographiques se feront sentir différemment dans les pays asiatiques, mais ne nuiront pas gravement à leur croissance :

Comme c’est le cas dans d’autres parties du monde, les mutations démographiques comme le vieillissement de la population, l’explosion démographique des jeunes et le fossé des sexes auront des répercussions gérables sur les sociétés et les économies asiatiques.

Les avancées technologiques continueront d’avoir des effets perturbateurs sur le développement économique de l’Asie :

La biotechnologie, l’intelligence artificielle, la robotique et le commerce électronique changeront vraisemblablement les industries et les modèles d’affaires en Asie et partout dans le monde.

L’Asie opérera au sein des structures multilatérales existantes afin d’accroître son influence :

Malgré son importance économique et politique grandissante, on prévoit que l’Asie continuera d’interagir au sein des structures mondiales actuelles afin d’atteindre ses objectifs multilatéraux.

La Chine prospère et les États-Unis sont en déclin :

On prévoit que la Chine supplantera les États-Unis au chapitre de l’influence politique et économique.

L’interdépendance économique régionale se maintiendra et réduira ou préviendra les conflits :

Les interdépendances complexes et le nombre accru d’engagements bilatéraux contribueront grandement à stabiliser les pays de cette région.

Un pays tombe dans le piège du revenu intermédiaire lorsque sa croissance plafonne et stagne une fois atteints des niveaux de revenus moyens. Le problème survient généralement lorsque les économies des pays en développement se trouvent entre l’arbre et l’écorce : les salaires augmentent et deviennent moins concurrentiels, ce qui empêche les pays de rivaliser avec les économies performantes dans les domaines d’innovation de haut calibre, et avec les économies à faibles revenus qui offrent une main-d’œuvre et une production manufacturière bon marché. (Banque asiatique de développement(link is external) 2011; anglais seulement)

Les forces de changements en Asie

L’Asie est un continent très diversifié. On trouve en son sein un vaste éventail de compositions démographiques, de mécanismes de développement économique, de ressources naturelles, de langues, de cultures et de systèmes de gouvernance. Cette diversité est soumise aux forces mondiales comme la rareté des ressources, les avancées technologiques, l’urbanisation rapide et l’émergence de la classe moyenne, en plus de la transformation des dynamiques géoéconomiques et géopolitiques. La présente section présente une combinaison des enjeux actuels et émergents susceptibles de causer des surprises et des changements importants dans cette région et dans le monde au cours des 15 prochaines années. Bien qu’il existe de nombreuses surprises potentielles, les hypothèses suivantes ont été retenues en fonction de la veille et des discussions avec un éventail d’experts. Certains des moteurs de changement exposés sont notoires, alors que d’autres pourraient parfois ne pas être pris en considération. Vous trouverez une description plus détaillée de ces éléments dans le rapport complémentaire qui accompagne cette étude.

Les systèmes économiques

Les pays asiatiques tentent chacun selon leurs moyens d’accéder à la prospérité. On observe depuis quelque temps une mutation caractérisée par l’abandon des modèles axés sur le PIB au profit de modèles de croissance plus inclusifs.

Les modèles d’état hybrides et l’innovation par le marché

Bien que nous assistions actuellement à une libéralisation croissante dans l’ensemble de la région, les gouvernements asiatiques pourraient demeurer généralement plus interventionnistes que ceux de l’Occident. Les pays asiatiques font actuellement l’essai de diverses stratégies, comme le libre-échange, les zones économiques spéciales et les partenariats publics-privés, qui permettent aux gouvernements de mettre à profit le secteur privé en gardant la mainmise sur l’économie en général. En parallèle, des stratégies visant à favoriser l’innovation frugale et le commerce électronique pourraient stimuler l’entrepreneuriat, augmenter la consommation intérieure et mener à la création de micro-entreprises.

L’innovation frugale est un processus visant à découvrir de nouveaux modèles d’affaires, à reconfigurer les chaînes de valeur et à reconcevoir les produits afin de pouvoir servir les utilisateurs qui font face à des contraintes financières extrêmes, et ce, de manière progressive et durable. Elle consiste à corriger ou à combler les vides institutionnels et les lacunes en matière de ressources afin de créer des marchés plus inclusifs. En quelques mots, l’innovation frugale consiste à utiliser un minimum de ressources pour apporter des solutions fonctionnelles au grand nombre qui vit avec peu. (Bhatti, 2011)

Complément d’information : Ouverture de la nouvelle zone de libre-échange de Shanghai(link is external) (en anglais seulement)

Repenser les modèles de croissance et de consommation asiatiques

Au cours des dernières décennies, les pays asiatiques ont emboîté le pas en adoptant le modèle d’industrialisation occidental. Aux vues des inégalités croissantes, des contraintes en matière de ressources et de la détérioration de l’environnement, les modèles économiques plus inclusifs, novateurs, durables et frugaux éveillent de plus en plus d’intérêt en Asie. À l’avenir, les gouvernements asiatiques pourraient chercher à atteindre un équilibre entre la stimulation de la croissance économique et la gestion des contraintes en matière de ressources et d’environnement. Les économies asiatiques dirigistes pourraient se trouver en excellente posture pour changer les mœurs consommatoires de leur population en réduisant la consommation ostentatoire au profit d’une consommation modérée.

Complément d’information :  Innovation frugale en Inde(link is external)(en anglais seulement)

La croissance rapide du commerce entre pays du sud pourrait reconfigurer les blocs de commerce régionaux et mondiaux

Les pays asiatiques commercent de plus en plus avec les pays du Sud (commerce entre pays en développement) et avec les pays de leur région dans le cadre d’accords bilatéraux de libre-échange et de la mise en œuvre probable du Partenariat transpacifique et du Partenariat économique intégral régional. En parallèle, les pays européens et nord-américains cherchent à renforcer leurs partenariats commerciaux actuels afin de se ménager un meilleur accès au marché asiatique. La concurrence découlant du commerce Sud-Sud, qui pourrait devenir le principal moteur économique mondial, pourrait perturber ces partenariats commerciaux émergents ainsi que les blocs et les organisations de commerce actuels, comme l’Organisation mondiale du commerce, l’Union européenne et l’Accord de libre-échange nord-américain.

Les avancées en matière d’infrastructure et de technologies : un élément clé de l’intégration régionale

Des initiatives visant à améliorer les infrastructures asiatiques sont en cours tant à l’échelle nationale que transfrontalière. L’augmentation des flux commerciaux entre les régions attirera le type et le niveau d’investissement nécessaire pour compléter le réseau d’infrastructures lacunaire. Le développement des infrastructures et l’intégration régionale seront les facteurs déterminants qui départageront les zones asiatiques à croissance rapide des zones à développement lent. Dans un même temps, les technologies perturbatrices pourraient minimiser les retombées attendues des investissements dans les infrastructures, ce qui réduira l’utilisation des routes, des pipelines et des voies de transmission.

Les villes asiatiques novatrices pourraient faire des progrès fulgurants

L’urbanisation créera des pressions sociales, économiques, environnementales et en matière de gouvernance, et de nombreux experts estiment que le phénomène ne permettra qu’une augmentation modérée du niveau de vie des Asiatiques. Les signes d’innovation de certaines villes laissent toutefois présager un tout autre avenir, où se côtoieront des réseaux de transport sophistiqués, l’innovation frugale, des constructions modulaires et des villes écologiques, ce qui ouvrira la voie à de nouveaux modèles de développement. Ces modèles pourraient permettre aux villes de se développer rapidement et à moindre coût, et de connaître davantage de succès.

Complément d’information :  L’essor des mégavilles(link is external) (en anglais seulement)

La chimérique – une nouvelle réserve régionale est née

Les banques centrales asiatiques détiennent cinq billions de dollars américains et la Chine et le Japon détiennent 2,7 billions de dollars de la dette américaine et des instruments du Trésor américain. Aucun des acteurs ne souhaite perturber les marchés financiers. Cependant, la bulle immobilière chinoise, la dette américaine et le commerce bilatéral direct au moyen des devises nationales sont intimement liés au besoin de diversifier les avoirs pour maintenir la croissance régionale. À la lumière des instabilités fiscales aux États-Unis, les pays asiatiques pourraient diversifier leurs avoirs en devises en créant une nouvelle monnaie de réserve régionale fondée sur le renminbi (la devise officielle chinoise).

Complément d’information :  L’importance grandissante de la Chine dans le secteur financier mondial (link is external) (en anglais seulement)

Les systèmes sociaux

La croissance économique de l’Asie a sorti des millions de personnes de la pauvreté. Le test décisif pour les gouvernements asiatiques consistera toutefois à composer avec les attentes croissantes de la classe moyenne émergente, les inégalités sociales et les mutations des structures démographiques. La culture asiatique pourrait se développer à mesure que les économies asiatiques croîtront.

Les conséquences des mutations démographiques pour la migration, l’emploi et la santé

Les mutations démographiques – le vieillissement des populations est-asiatiques, la jeunesse des populations sud-asiatiques, l’urbanisation et l’asymétrie grandissante du ratio hommes-femmes – s’entremêleront au cours des prochaines années pour former un ensemble complexe de conséquences positives et négatives auxquelles les pays asiatiques ne sont pas préparés ou qu’ils n’envisagent pas. Citons notamment la migration de masse, les maladies, la traite des personnes, les pénuries de main-d’œuvre (à l’intérieur et à l’extérieur de l’Asie), l’effondrement des normes sociales et culturelles, y compris la structure familiale traditionnelle et la mutation des rôles attribués au sexe, et les changements possibles au chapitre de l’ouverture économique et de l’intégration régionale.

Complément d’information :  Les changements démographiques façonneront l’avenir de l’Asie (link is external)(en anglais seulement)

Les inégalités croissantes menacent de faire dérailler la croissance asiatique prévue

La majeure partie de l’Asie a récemment franchi le seuil où l’extrême inégalité des revenus menace la croissance. L’extrême inégalité peut limiter l’accès aux emplois productifs, ce qui aurait pour effet de concentrer le pouvoir de manière sous-optimale et de créer un terreau fertile pour les troubles sociaux et la dysfonction politique. En Chine, en Inde et en Indonésie, les pays les plus populeux de la région, les inégalités se sont creusées de manière importante au cours des vingt dernières années. La croissance prévue de l’Asie pourrait battre de l’aile si les initiatives actuelles visant à remédier à cette situation ne donnent pas les résultats escomptés.

Complément d’information : Faire face à l’accroissement des inégalités en Asie(link is external)(en anglais seulement)

La classe moyenne émergente est plus exigeante

De plus en plus instruite, exigeante, mobile, urbaine et versé en technologie, la classe moyenne asiatique aura des attentes élevées en matière de qualité de vie, de gouvernance, de logement, d’éducation, de soins de santé, de transports et de qualité de l’eau et de l’air. La classe moyenne émergente de l’Asie pourra utiliser son pouvoir grandissant pour faire pression sur les gouvernements en ces matières. Le refus ou l’incapacité des gouvernements à répondre à leurs demandes pourrait provoquer une agitation accrue, caractérisée par un désir de changement politique.

Complément d’information : La montée en puissance de la classe moyenne asiatique(link is external)(en anglais seulement)

Les avantages associés à l’utilisation accrue de la puissance douce de l’Asie

On prête peu d’attention au rayonnement culturel grandissant de l’Asie. Les États-Unis ont pendant longtemps bénéficié de l’américanisation de plusieurs régions du monde, mais l’Asie occupe aujourd’hui des parts de marché de plus en plus importantes. L’émergence d’une certaine hégémonie culturelle au sein de la région asiatique et dans certains pays occidentaux s’exerce grâce à des mécanismes comme le rayonnement de la culture populaire, les médias, le sport et les langues, ainsi qu’à l’établissement stratégique d’universités. La puissance douce, permet à l’Asie de projeter une image plus confiante et plus persuasive, et potentiellement de profiter d’un traitement préférentiel au chapitre des relations extérieures, du tourisme et de la migration.

Les systèmes énergétiques et environnementaux

Le développement économique effréné ravage l’environnement naturel : des rivières sont asséchées, l’atmosphère est contaminée par le smog et des plages sont infestées d’algues. Les gouvernements sont prêts à prendre des mesures draconiennes et sont ouverts à l’utilisation de technologies novatrices et de mesures politiques, qu’il s’agisse d’instruments économiques ou d’interdictions strictes de certaines activités.

L’énergie se transforme en course technologique

Bien que les ressources naturelles continueront à constituer la majeure partie du créneau énergétique au cours des 15 prochaines années, des technologies et des approches moins énergivores, comme les réseaux électriques intelligents et les technologies propres, seront davantage utilisées. Au fur et à mesure que cette transformation s’opérera, les technologies énergétiques deviendront un avantage concurrentiel important, de même que les travailleurs spécialisés et novateurs et les capacités de gouvernance améliorées. Certains enjeux commerciaux, comme la propriété intellectuelle et le suivi des composants, prendront de plus en plus d’importance.

Complément d’information :  Qui gagnera la course à l’énergie propre? (link is external)(en anglais seulement)

Miser sur l’urbanisation et la ferraille pour changer les habitudes de consommation

L’urbanisation et la production de ferraille de la Chine auront de profondes répercussions sur les exportations de minerai de fer et de charbon vers la Chine. La Chine et l’Inde sont les plus grands importateurs de ferraille de la région, qu’ils achètent principalement de l’Amérique du Nord. La Chine passera d’importateur à exportateur net de ferraille. Les entreprises des pays exportateurs de minerai de fer et de ferraille pourraient perdre le contrôle de l’établissement des prix.

La complexité croissante de la sécurité alimentaire

Les défis relatifs à la sécurité alimentaire en Asie, y compris la surpêche, la détérioration de la qualité et de la disponibilité de l’eau, l’utilisation du territoire urbain, les niveaux élevés de salinité et les conditions météorologiques extrêmes, ont atteint un sommet il y a quelques années, et le phénomène s’est accompagné d’une flambée des prix. Depuis lors, des mesures favorisant l’agriculture industrielle, l’achat de terres à l’étranger et les organismes génétiquement modifiés ont introduit de nouveaux risques sans résoudre entièrement les problèmes initiaux. Bien que la disponibilité des aliments s’améliore, les menaces à la subsistance, l’appauvrissement de la diversité génétique et des espèces marines et d’autres pressions remettent en cause la certitude que les populations asiatiques auront accès à des quantités suffisantes de nourriture d’ici les 10 à 15 prochaines années.

Complément d’information : La sécurité alimentaire – les deux faces de l’Asie (link is external)(en anglais seulement)

Les effects en cascade des défis associés à l’approvisionnement en eau

La rareté de l’eau en Asie s’exacerbe en raison de la pollution, de la consommation accrue, des changements climatiques, de la production énergétique et de l’utilisation de l’eau dans le cadre de mégaprojets. La rareté de l’eau crée des « réfugiés de l’eau » et fait gonfler les ventes d’eau sur le marché noir. Les défis liés à l’eau pourraient causer des problèmes institutionnels importants, notamment des tensions entre pays. Ils pourraient toutefois également contribuer à l’accroissement du commerce de l’eau, de même qu’à l’usage plus répandu et au développement de technologies de dessalement et de filtration de l’eau.

Complément d’information :  Perspective asiatique du développement de l’eau en 2013(link is external)(link is external) (en anglais seulement)

Les systèmes de sécurité

Jusqu’à présent, la réémergence de l’Asie a été pacifique. Afin de maintenir sa croissance régionale, l’Asie devra faire face à des perturbations potentielles qui prendront leur source dans des conflits et des menaces de longue date et qui découleront des nouvelles technologies. L’Asie émerge également comme l’un des centres mondiaux de fabrication d’armes.

La stabilité menacée par les conflits frontaliers et la montée du nationalisme

Les disputes frontalières les plus volatiles et les conflits historiques les plus susceptibles de dégénérer concernent les mers de Chine méridionale et orientale, le Cachemire et la Corée du Nord. Bon nombre de ces conflits de longue date pourraient maintenant avoir une dimension économique, car certains observateurs croient qu’il pourrait se trouver des gisements de pétrole et de gaz dans des zones comme les Îles Senkaku-Diaoyu et les Spratleys. La montée du nationalisme, exacerbée par des tensions fondées sur des revendications territoriales concurrentes, pourrait menacer la stabilité régionale, les relations commerciales, la croissance économique et le développement.

Complément d’information :   La tactique chinoise de la ZIDA et le vrai « choix de la Chine » (link is external) (en anglais seulement)

La montée du fondamentalisme : Un obstacle au développement économique

Le fondamentalisme religieux en Asie pourrait causer des déplacements de population, servir d’incubateur à des entreprises criminelles, faire augmenter la dette, dévaster les budgets nationaux et porter atteinte aux secteurs productifs de la société. Si le fondamentalisme religieux a déjà relégué certaines nations asiatiques aux plus bas échelons de l’Index des États défaillants, il a aussi la capacité d’entraver la croissance et le développement économiques des pays fragiles bien qu’économiquement sains.

La cybersécurité et la nouvelle guerre froide

Il y aura des pressions croissantes pour que la cybersécurité soit gérée de manière à en atténuer les effets sur les marchés financiers mondiaux, les systèmes d’infrastructures essentiels, et les systèmes de commandement et de contrôle militaires. Les tensions grandissantes relatives à la cybersécurité entre les États-Unis et la Chine pourraient inciter certains acteurs régionaux à développer leurs propres capacités, tout en générant des investissements et une croissance dans les cyberindustries partout en Asie.

Complément d’information :  Les révélations sur la NSA stimuleront-elles l’industrie de la cybersécurité en Chine?(link is external) (en anglais seulement)

Les plans de l’Asie en matière d’énergie nucléaire maintenus après Fukushima

Le récent désastre de Fukushima aurait pu convaincre certains pays d’abandonner leurs ambitions en matière d’énergie nucléaire et de se tourner vers des solutions de rechange comme l’énergie renouvelable. Au contraire, on estime qu’environ 103 nouveaux réacteurs nucléaires seront construits en Asie d’ici 2025. Plusieurs pays ont pris note des avantages de diversifier leurs sources d’énergie et ont fait l’acquisition de centrales nucléaires. À mesure que l’Asie se transforme en un centre mondial de l’énergie nucléaire, de plus en plus de pressions s’exerceront lors des forums multilatéraux afin de mettre en place des mesures préventives contre les catastrophes nucléaires dans les zones densément peuplées.

Complément d’information :  L’avenir du nucléaire en Asie après Fukushima (link is external)(en anglais seulement)

Les systèmes de gouvernance

Des changements sont en cours afin de rendre les institutions de gouvernance plus efficaces, plus ouvertes et plus transparentes, mais certains droits acquis pourraient toutefois compliquer leur mise en œuvre. Si les objectifs sont atteints, la compétitivité de la région pourrait s’en trouver rehaussée. Les observateurs pourraient être surpris par la volonté des institutions en place à s’adapter aux demandes croissantes afin de maintenir leur légitimité.

La lutte contre la corruption

De nombreuses initiatives menées par les gouvernements afin de contrer la corruption sont à l’œuvre en Asie. Certains pays s’inspirent notamment des réalisations de la Commission indonésienne d’éradication de la corruption en vue de bénéficier des effets positifs de l’amélioration des processus réglementaires et de l’efficacité gouvernementale. Ces initiatives toucheront forcément les entreprises qui bénéficient du statu quo. De la même manière, la compétitivité des pays de la région pourrait évoluer, alors que la perception de légitimité accrue des gouvernements pourrait avoir une incidence sur les niveaux d’investissements directs de l’étranger.

Complément d’information :  Rapport spécial : L’escouade anti-corruption de l’Indonésie s’en prend à l’establishment (link is external) en anglais seulement)

La volonté d’expérimenter la gouvernance et la prestation des services numériques

La piètre qualité des services et les infrastructures bureaucratiques inadéquates poussent les gouvernements à automatiser les systèmes de la fonction publique au moyen des technologiques numériques. Certains pays y parviennent à une fraction du prix au moyen des plateformes libres. Grâce au système d’identification universel de l’Inde, qui fait appel à des données biométriques (p. ex., balayage rétinien) pour le suivi et la prestation de services, et à l’utilisation de registres fonciers numériques pour faciliter l’octroi de prêts agricoles, les méthodes classiques de prestation des services et de gouvernance pourraient être remplacées.

Complément d’information :  En quoi la stratégie de l’Inde en matière de systèmes d’identité est-elle révolutionnaire? (link is external)(anglais seulement)

La montée de la para-diplomatie : les conséquences des relations avec des entités sous-nationales pour le commerce et la diplomatie

En raison de la montée de l’urbanisation, les économies de certaines villes, États et régions se comparent à des économies nationales. De nombreux pays se passent donc de l’intermédiaire en établissant des relations bilatérales avec les gouvernements sous-nationaux. Cette nouvelle façon de faire bouleversera les relations et les institutions internationales. De plus, au fur et à mesure que les mégalopoles intégreront les sphères mondiales, elles pourraient devenir plus autonomes, ce qui aura pour effet d’amplifier les tensions nationales. Ces nouvelles relations diplomatiques pourraient toutefois également accélérer l’intégration de ces pays dans l’économie mondiale.

Scénarios

De nombreuses analyses de la conjoncture sont axées sur les moteurs de changement et leurs conséquences. Dans une étude prospective, les surprises et les défis sont révélés lorsqu’on fait interagir les moteurs de changement les uns avec les autres et avec le système à l’étude. Les scénarios fournissent une occasion d’explorer les moteurs de changement et leurs interactions afin d’envisager comment l’avenir pourrait se dessiner. Ces mises en situation aideront les décideurs à comprendre la façon dont les différentes hypothèses prévisionnelles pourraient évoluer au fil du temps.

Les scénarios constituent une manière systématique d’explorer un éventail d’avenirs plausibles. Ils nous permettent d’évaluer les approches stratégiques actuelles et proposées en fonction d’un éventail d’avenirs plausibles et de cibler les surprises possibles. Affranchi des contraintes des tendances et des prédictions passées, les scénarios nous permettent d’anticiper les défis potentiels et de repérer les occasions à saisir dans différents contextes.

Les scénarios suivants émergent, en fonction de l’examen des interactions entre les moteurs de changement. Ils ne visent pas à prédire l’avenir ni des chemins futurs présentant divers niveaux de probabilité. Aux fins de la présente étude, quatre scénarios archétypaux ont été élaborés afin d’explorer l’avenir de l’Asie sur le plan de l’économie, de la société, de la technologie, de l’énergie et de l’environnement, de la sécurité et de la gouvernance :

  • Les grandes attentes déçues (lent déclin)
  • L’Asie s’en sort tant bien que mal (reprise ardue)
  • La montée de l’Asie (progrès graduel)
  • L’Asie sort de la crise, forte de ses nouveaux réseaux (transformation)

Une série de questions à la fin de chaque scénario invite les concepteurs de politiques à envisager les répercussions des événements décrits.

Les grandes attentes déçues

Dans ce scénario, les attentes entourant la poursuite de l’émergence économique de l’Asie sont rapidement remplacées par un ressentiment grandissant en raison des réformes politiques non entreprises.

Économie – Les projections de croissance économique en Asie ne se matérialisent pas et les plans d’intégration économique régionale s’évaporent pour laisser place à la corruption institutionnelle et à une lutte pour s’accaparer des ressources naturelles. À mesure que la croissance des revenus ralentit, la classe moyenne craint de plus en plus sa sécurité économique. La hausse des taux d’intérêt hypothécaire pèse lourd sur les ménages chinois et fait souvent la manchette. La combinaison de la bulle immobilière chinoise et de la crise de l’endettement aux États-Unis déclenche une autre récession mondiale, ce qui laisse des dizaines de millions de personnes sans emploi. Une importante vague d’émigration asiatique s’ensuit.

Société – Les tendances positives récentes consistant à établir un état de droit commencent à s’inverser, car les gouvernements ont de plus en plus recours à des mesures coercitives pour contenir le mécontentement social. Le ralentissement de la croissance économique ne fait qu’exacerber les tensions entre les nantis et les démunis. Ceux qui se trouvent aux plus bas échelons de la société en veulent plus, et ceux au sommet de la pyramide sociale protégent leurs acquis. Les valeurs asiatiques collectivistes et familiales s’effritent au profit de l’individualisme et des habitudes de consommation occidentales. Les tentatives de redressement des industries en déclin afin de chasser le spectre du chômage massif ne font que creuser les inégalités en matière de revenus. L’accroissement de ces inégalités et la radicalisation des travailleurs migrants revenus au pays alimentent le fondamentalisme religieux dans certaines parties de la région. Les interventions militaires mal ciblées ne font qu’aggraver la situation.

Technologie – Les industries occidentales commencent à adopter des technologies, particulièrement la robotique, l’impression tridimensionnelle et l’intelligence artificielle, mues par le besoin de concurrencer l’Asie. La main-d’œuvre bon marché et l’avantage manufacturier asiatiques commencent à disparaître. La croissance régionale commence à stagner et des pays comme la Chine et la Malaisie n’arrivent pas à se sortir du piège du revenu intermédiaire.

Énergie and environnement – Les investissements dans les technologies énergétiques « porteuses de changement » ne portent pas fruit ou subissent les contrecoups des contraintes budgétaires qui ralentissent leur implantation. La promesse des technologies renouvelables à grande échelle ne se concrétise pas par un meilleur rendement ou des économies d’échelle, ce qui place de nombreux pays devant un dilemme environnemental qu’ils sont incapables de résoudre. Les impacts environnementaux de l’extraction des ressources et de la pollution touchent principalement les pauvres. Pour la première fois, des «réfugiés de l’eau» commencent à migrer en nombre considérable dans certaines régions et dans certains pays. La concurrence pour les ressources hydriques provoque la détérioration totale d’un haut lieu patrimonial. Les gouvernements du monde entier condamnent avec véhémence la perte de la biodiversité, mais acceptent du même coup que les réfugiés climatiques font maintenant partie de l’ordre normal des choses.

Sécurité – Aux prises avec des difficultés nationales, les États-Unis se retirent de la région et tentent d’influencer de loin l’équilibre de la région. La présence militaire américaine plus discrète contribue au réarmement de nombreux pays asiatiques. Les nations les plus fortes de la région exercent des pressions diplomatiques et militaires pour régler les conflits. Les plus petites nations de l’Asie centrale s’engagent sporadiquement dans des conflits ou des «guerres de l’eau», pendant que les marines de haute mer du Japon et de la Chine s’enfoncent dans une impasse au sujet de revendications territoriales insulaires. Comme l’Asie de l’Est est instable, l’Inde se tourne vers l’Asie centrale pour obtenir des ressources énergétiques, et la région de l’océan Indien devient sa nouvelle sphère d’influence économique.

Gouvernance – Les élites politiques sont maintenant plus distancées des sociétés qu’elles gouvernent, et la colère populaire est généralisée en raison des promesses de prospérité qui ne se sont jamais concrétisées. Peu d’efforts sont déployés pour améliorer les forums multilatéraux dans la région. On voit plutôt une prolifération d’accords de commerce bilatéraux qui donnent naissance à un ensemble complexe de règles et d’alliances. Ces accords visent principalement à contenir la Chine, mais également à protéger les industries locales clés afin d’éviter un accroissement des troubles sociaux.

Questions que peut soulever ce scénario :

  • Comment les pays asiatiques géreront-ils l’exode massif de leur population, la majorité des migrants étant instruits et fortunés?
  • Quelles répercussions les grandes inégalités de revenus auront-elles sur la légitimité des gouvernements?
  • Quel choc peut-on prévoir entre une Asie protectionniste et un monde en constante libéralisation?

L’Asie s’en sort tant bien que mal

L’ère du G20 est révolue et nous évoluons graduellement vers l’ère du G2. Les coalitions dirigées par les États-Unis et la Chine se font une lutte d’influence¬. Les écarts de richesse entre les pays asiatiques limitent la coopération visant à développer les marchés asiatiques. Bien que les exportations asiatiques vers l’Occident aient reculé, la région connaît une croissance.

Économie – La croissance économique accuse un retard par rapport à la croissance de la population. De nombreuses économies reposent encore sur la main-d’œuvre bon marché et les produits de base. Bien que certains pays performent bien, les taux de croissance ne sont pas aussi élevés que prévu. Les salaires ont augmenté, mais les gains de productivité connexes ne se sont pas concrétisés. La corruption systémique et la lenteur des réformes réglementaires freinent également la croissance économique. Les services bancaires informels ont certes permis à un plus grand nombre de personnes d’accéder au crédit, mais la déficience notable des taux nuisent à l’économie. Le Sud-Est asiatique est le centre de commerce régional et le centre des marchés des capitaux de la région.

Société – La classe moyenne prend de l’expansion, mais les classes inférieures croissent plus rapidement. Bien que de nombreuses personnes au sein de ces deux classes vivent mieux, un malaise s’installe en raison des piètres conditions de vie, du manque d’emplois pour les jeunes, des besoins croissants en matière de soins aux aînés, de la perte de pouvoir des femmes, du déclin économique dans les zones rurales et de l’inégalité des revenus. La société s’agite sur plusieurs fronts, et malgré l’enrichissement croissant, la classe moyenne a peu d’influence politique, entre autres en raison de la diversité de ses besoins et de son incapacité à s’organiser. Ses aspirations sont déphasées par rapport à la réalité et certains migrent vers d’autres régions en quête d’une vie meilleure.

Technologie – L’intelligence artificielle permet de surveiller les mauvaises conditions météorologiques et soutient la gestion des crises en temps réel. On y a également recours pour tempérer l’activisme grâce à la surveillance des médias sociaux. La bioproduction de médicaments, de plastiques et de carburants laisse présager une perturbation prochaine de la chaîne d’approvisionnement, ce qui ébranle les acteurs établis, inquiets de la place grandissante qu’occupe l’impression tridimensionnelle dans le secteur manufacturier asiatique. La robotique aide le Japon et la Chine à pallier les pénuries de main-d’œuvre, mais cause également des pertes d’emploi pour de nombreux Asiatiques.

Énergie and environnement – Bien que les combustibles fossiles dominent le marché, les sources énergétiques se diversifient, ce qui laisse présager un approvisionnement indépendant des importations. Le nucléaire est la source d’énergie de remplacement privilégiée pour combler les besoins énergétiques de base dans la région. Une combinaison de pratiques alimentaires contestables et d’un manque d’eau aux fins de production alimentaire rend l’accès aux aliments difficiles pour certains groupes. Les divisions causées par l’eau et la nourriture sont de plus en plus marquées. Les zones côtières deviennent des « zones mortes », les bateaux de pêche doivent opérer au-delà des frontières maritimes nationales dans des eaux revendiquées par plusieurs États. Les pays prennent unilatéralement des mesures de géo-ingénierie ou de gestion des eaux afin de stabiliser le climat à l’échelle nationale, ce qui ajoute aux tensions régionales.

Sécurité – La jeune génération sud-asiatique éduquée mais sous-employée devient désabusée, ce qui entraîne une radicalisation idéologique. Les jeunes mènent des cyber-attaques de haut calibre contre les infrastructures et les systèmes énergétiques. Les lacunes des services transfrontaliers, le nombre accru d’attentats terroristes et les conflits liés aux revendications historiques des ressources augmentent les tensions entre les États. Ces tensions sont toutefois partiellement atténuées par l’Indonésie, qui joue un rôle de plus en plus important en matière de maintien de la paix. La Chine utilise sa puissance douce et exerce ainsi une plus grande influence sur les marchés et les alliances, dans son intérêt.

Gouvernance – Les gouvernements ont du mal à répondre aux demandes croissantes de services sociaux qui découlent de l’urbanisation, du vieillissement et des inégalités, mais des innovations voient le jour. Les services électroniques indiens (c.-à-d. le système d’identification biométrique) ciblant les populations les plus démunies permettent de répondre aux besoins publics de la population. Les entreprises privées s’occupent de servir les communautés fortunées vivant dans des complexes résidentiels fermés. La zone de libre-échange de Shanghai est un centre d’innovation indépendant de plus en plus mécontent des exigences bureaucratiques de Beijing. Les pays s’intéressent moins aux forums multilatéraux, et le Partenariat transpacifique et le Partenariat économique intégral régional ne donnent pas les résultats escomptés.

Questions que peut soulever ce scénario :

  • Comment l’Asie gérera-t-elle les premiers signes de l’affaiblissement du secteur manufacturier au profit de l’impression tridimensionnelle et de la bioproduction?
  • Comment l’Asie réagira-t-elle lorsque la robotique et l’équipement automatisé accentueront le chômage chez les jeunes?
  • Quelles stratégies les petites économies asiatiques emploieront-elles devant l’influence grandissante des grandes puissances sur les marchés régionaux?

La montée de l’Asie

Dans ce scénario, on observe une augmentation de la prospérité et de la sécurité en Asie. Même si les améliorations progressives fournissent des solutions partielles aux grands enjeux, la région est toujours aux prises avec de rudes difficultés. Les avancées économiques et la classe moyenne émergente ouvrent un éventail de possibilités, mais tous ne bénéficient pas de ces améliorations.

Économie – Les économies asiatiques ont évité le « piège du revenu intermédiaire »; elles gravissent les échelons de la chaîne de valeur et développent le secteur des services. Les devises circulent plus librement et les systèmes financiers sont plus ouverts, avec un assouplissement des politiques protectionnistes et des restrictions en matière d’investissement. Le renminbi chinois devient une nouvelle monnaie de réserve mondiale. On note également une augmentation des accords de libre-échange bilatéraux et multilatéraux.

Société – La classe moyenne asiatique prend de l’expansion et exerce de plus en plus d’influence dans les sphères politiques et sociales. Le fossé entre les populations urbaines et rurales dans les pays en développement se creuse toutefois, surtout parce que l’urbanisation rendu l’entretien des infrastructures vieillissantes des villes une priorité. La compréhension culturelle entre l’Asie et le reste du monde s’améliore grâce à un meilleur accès Internet et à la mobilité accrue des étudiants et des travailleurs dans le monde. Afin de répondre aux pressions démographiques, de plus en plus de femmes intègrent le marché du travail. Les politiques migratoires sont relativement souples, et cela permet de relever les défis démographiques associés au vieillissement des populations. La robotique a cependant pris la place des migrants dans des pays comme le Japon et dans certaines parties de la Chine.

Technologie – L’Asie a massivement investi dans le domaine des technologies, ce qui vient remettre en cause certaines industries et certains processus traditionnels, mais ce qui procure des avantages à d’autres. La production économique change en raison de la croissance de l’impression tridimensionnelle, de la biofabrication, de la robotique et des énergies de remplacement. Les retours sur investissement de certaines infrastructures énergétiques classiques sont en baisse.

Énergie and environnement – La demande énergétique considérable de l’Asie donne lieu au développement tous azimuts de sources d’énergie de remplacement. Bien que les pays arrivent à mieux gérer les pénuries d’eau grâce à l’amélioration des technologies de dessalement et de filtration, ces mesures sont insuffisantes et n’arrivent pas à compenser l’utilisation accrue de l’eau aux fins de consommation et de production énergétique. La diminution effrénée des stocks mondiaux de poissons est l’un des enjeux environnementaux les plus pressants de notre époque. Peu de progrès ont toutefois été réalisés afin d’améliorer la situation.

Sécurité – Les États-Unis demeurent la puissance militaire prédominante en Asie. Les pays asiatiques reconnaissent que tout conflit mettrait en péril leurs gains sociaux et économiques. Bien que certains risques de conflit demeurent, particulièrement au sujet des revendications territoriales et de l’accès accru à de meilleures technologies militaires en Asie, ces risques sont partiellement écartés par un Code de conduite entourant la gestion des problèmes territoriaux et frontaliers et par des mécanismes de communication améliorés entre les autorités frontalières.

Gouvernance – Le développement économique, une classe moyenne émergente, le renforcement de la société civile et l’activisme virtuel mènent à l’élection de gouvernements réformistes qui combattent efficacement la corruption. L’influence des gouvernements nationaux s’érode car les mégalopoles se contentent de veiller à leurs propres intérêts. Dans les zones urbaines, les gens ont un sentiment d’appartenance envers leur lieu de résidence presque équivalent à celui qu’ils ressentent envers leur pays.

Questions que peut soulever ce scénario :

  • Comment les pays asiatiques s’adapteront-ils aux attentes croissantes de la classe moyenne?
  • Comment l’Asie répondra-t-elle aux demandes croissantes de produits de consommation (p. ex., denrées alimentaires, poissons, énergie, matières, etc.) au vu des ressources limitées?
  • Comment les gouvernements asiatiques géreront-ils l’influence grandissante des mégalopoles?

L’Asie sort de la crise forte de ses nouveaux réseau

L’automatisation accélérée et la dégradation environnementale ont mené à une crise socio-économique qui a entraîné d’innombrables pertes d’emploi et des crises sanitaires et alimentaires régionales d’une ampleur inégalée. Comme ils sont nombreux à n’avoir rien à perdre, et étant donné la crise de légitimité des gouvernements et l’érosion des budgets, des réseaux auto-organisés émergent. Au lieu d’essayer de faire taire la grogne populaire, les gouvernements asiatiques utilisent des stratégies de développement plus inclusives et viables sur le plan environnemental.

Économie – L’Inde en crise adhère fermement au modèle de réseau autorégulateur et s’impose comme leader régional, ce qui donne du fil à retordre à la Chine, qui privilégie toujours un modèle de développement descendant. L’Inde ne fait toutefois pas cavalier seul, car des consommateurs de partout en Asie commencent à adhérer à des valeurs de consommation restreinte et collaborative qui s’inscrivent dans une ère de post-consommation. En contrepartie, les villes chinoises deviennent des centres d’innovation mondiale à l’image de Silicon Valley. Les innovations qui favorisent le développement rapide et à moindres coûts procurent résilience et succès aux villes. Un continent asiatique autosuffisant n’a pas tant besoin du reste du monde que le reste du monde a besoin de lui.

Société – La libre circulation des personnes au sein de l’Asie apaise les tensions liées autant au vieillissement de la population qu’à l’explosion de la jeunesse. Les jeunes de l’Asie du Sud commencent à migrer vers le Nord-Est afin de combler les pénuries de travailleurs causées par une population vieillissante. Ces cohortes comblent également les besoins en ressources humaines dans le domaine des services sociaux à mesure que l’Asie mène une réforme de l’assistance sociale, ce qui favorise la consommation nationale de produits de santé. Le travail en ligne à la pige altère cependant légèrement cette tendance. Les tactiques de persuasion efficaces de la puissance douce qu’est la Chine attirent un nombre croissant d’étudiants étrangers, et de plus en plus de travailleurs quittent l’Occident pour émigrer en Asie.

Technologie – Le transfert de la production de masse vers la personnalisation de masse dans les domaines de la fabrication et de la santé devient possible grâce à la biofabrication et à l’impression tridimensionnelle. Ajoutée à un découplage de la production industrielle, cette situation remet en cause les organes régulateurs et la gouvernance. Les pays utilisent l’intelligence artificielle et l’analyse des données pour élaborer des politiques plus inclusives.

Énergie and environnement – Des interventions environnementales concertées sont mises de l’avant et s’inscrivent dans un mouvement écologique revigoré. Les citoyens branchés à l’aide des technologies numériques utilisent des capteurs et des consoles en temps réel pour régler divers problèmes, notamment liés à l’approvisionnement en eau. Les technologies de recyclage de l’eau et de dessalement réduisent les pressions liées au déficit hydrique. L’agriculture verticale diversifie et stabilise l’approvisionnement alimentaire. Le leadership asiatique dans le domaine des énergies de remplacement devient un avantage concurrentiel dans la course aux hautes technologies énergétiques. Les gouvernements asiatiques imitent les politiques chinoises afin d’empêcher les pays occidentaux de jeter leurs ordures en Asie. Les leçons apprises de la réutilisation du fer ont donné naissance à un courant écologique industriel dans tous les secteurs.

Sécurité – Les gouvernements asiatiques font des investissements stratégiques dans les infrastructures de sécurité en réponse aux menaces non conventionnelles telles que la cyber-sécurité, la criminalité transnationale et la traite des personnes. De plus en plus d’efforts sont déployés afin de trouver un règlement ou de s’entendre sur un partage des ressources dans la mer de Chine méridionale. L’émergence des marines de haute mer mène à une coopération accrue entre la Chine, l’Inde et le Japon afin d’éviter les erreurs. La présence militaire continue des États-Unis renforce la stabilité régionale. Cela entraîne une coopération élargie et le déploiement de la première force de maintien de la paix conjointe dans la région. Les engagements multilatéraux sont les principaux mécanismes de gestion et de résolution précoces des conflits.

Gouvernance – Les citoyens branchés à Internet exigent un gouvernement responsable et réactif, ce qui mène à plus de transparence et moins de corruption. L’instauration des droits de propriété en Chine et en Inde réduit les tensions sociales et donne un coup de fouet à l’économie. Les ententes de gouvernance régionales sont négociées entre tous les partenaires sur un pied d’égalité et reconfigurent les systèmes et les institutions. Les mégalopoles commencent à former un réseau de villes-États ayant une présence et une influence accrues à l’échelle mondiale.

Questions que peut soulever ce scénario :

  • Quelles répercussions les valeurs post-consuméristes auront-elles sur les économies asiatique et mondiale?
  • Quels défis l’afflux de travailleurs migrants entraînera-t-il dans les pays asiatiques?
  • À quel degré les gouvernements asiatiques collaboreront-ils avec les acteurs privés et non gouvernementaux sur les questions liées à la cyber-sécurité?
  • Comment les économies asiatiques axées sur les exportations seront-elles touchées par l’impression tridimensionnelle?

Conséquences communes des politiques

À la lumière des scénarios et des surprises qui pourraient émerger, les conséquences en matière de politiques suivantes s’appliquent tant à l’Australie qu’au Canada. Les conséquences comprennent à la fois des occasions et des défis. Bon nombre de ceux-ci sont évidentes d’un scénario à l’autre, et si certaines prennent des formes distinctes selon le scénario, d’autres s’appliquent uniquement à un ou deux scénarios. Au bout du compte, elles sont une manifestation de l’interaction entre les facteurs de changement en Asie cités précédemment. Les conséquences sont brièvement décrites par thème et quelques questions sont ensuite formulées en guise de conclusion afin d’alimenter le dialogue sur les politiques.

Cultiver les relations actuelles et nouvelles

À mesure que nous continuerons de nouer des relations en Asie, nous devrons apprendre comment elles peuvent coexister avec celles déjà établies, particulièrement avec les États-Unis et l’Europe. L’atteinte de cet équilibre constituera un défi, alors que le commerce et les investissements occidentaux en Asie se cristallisent. Par conséquent, il est de plus en plus probable que l’Occident intervienne afin de soutenir les pays asiatiques aux prises avec des crises économiques ou politiques. L’expansion de la sphère diplomatique pourrait exacerber les défis auxquels nous faisons face. Comme les entreprises, les universitaires, les organismes non gouvernementaux, voire les individus,, deviendront à divers degrés nos principaux représentants, nos capacités diplomatiques et géostratégiques devront s’y adapter.

  • Comment notre ensemble complexe de relations stratégiques sera-t-il affecté par un environnement diplomatique plus diffus et plus dynamique?
  • Comment maintiendrons-nous ces relations dans un contexte de valeurs divergentes, de règles émergentes et d’arrangements institutionnels?
  • Comment s’articulera concrètement le « pivot » militaire américain en Asie dans un monde où les intérêts économiques des États-Unis s’harmoniseront de plus en plus avec ceux de la Chine?

Une puissance moyenne parmi les puissances moyennes émergentes en Asie

L’émergence de grandes puissances offre, une possibilité évidente aux puissances moyennes : se regrouper en blocs ou en coalitions. Les avantages économiques et stratégiques d’un tel regroupement seraient nombreux. Des occasions de collaboration pourraient se présenter, que ce soit pour construire des institutions régionales (p. ex., axées sur la sécurité, les finances, etc.) ou pour faciliter le processus de règlement des conflits. De nombreuses puissances moyennes, à l’intérieur et à l’extérieur de la région, se feront toutefois concurrence, particulièrement sur les grands marchés asiatiques. L’Australie et le Canada devront s’assurer d’être en mesure d’influencer les plans d’action régionaux et mondiaux, et s’efforcer de trouver le juste équilibre entre la coopération et la concurrence avec d’autres puissances moyennes.

  • Avons-nous la connaissance nécessaire de l’Asie pour devenir un acteur efficace dans cette région
  • Comment allons-nous acquérir l’intelligence stratégique et institutionnelle qui nous permettra d’être le mieux positionné dans la région?
  • Comment collaborerons-nous avec les autres puissances moyennes asiatiques en émergence, comme l’Indonésie et la Corée du Sud?

Garantir une valeur ajoutée dans le contexte de l’essor asiatique

Les économies asiatiques font croître leurs marchés internes et grimpent la chaîne de valeur, ce qui entraîne une concurrence accrue. Nombreux sont les pays qui souhaitent tirer avantage des possibilités économiques de la région. Nos forces actuelles en matière de ressources naturelles continueront de nous avantager à moyen terme. Il y a une concurrence féroce dans ce secteur, y compris pour les ressources naturelles nouvelles et potentiellement moins coûteuses de l’Afrique et de l’Asie centrale, et avec le temps, des technologies perturbatrices pourraient émerger. Plus haut dans la chaîne de valeur, l’Australie et le Canada ont l’occasion de servir les marchés en croissance et en pleine urbanisation dans les domaines de l’ingénierie, des soins de santé, de l’éducation et des services financiers, afin de répondre aux nombreux besoins de développement de l’Asie. Il faudra éviter que la situation évolue de manière à ce que l’Asie n’ait pas besoin de nous, étant donné son rôle central dans l’économie mondiale.

  • Comment continuerons-nous d’offrir une valeur ajoutée à l’Asie pendant qu’elle gravira les échelons de la chaîne de valeur?
  • Quel est le moyen le plus efficace de donner à nos pays une image de marque dans le contexte de la concurrence mondiale sur les marchés asiatiques?

La confrontation potentielle des modèles de développement

Il est actuellement difficile d’envisager un avenir où des approches de développement dirigées par l’État ne continueraient pas à jouer un rôle important dans le commerce et les relations internationales. Il est, au contraire, plausible que les nations asiatiques adoptent massivement des modèles et des instruments étatiques comme les sociétés d’État et les fonds souverains. Le potentiel de protectionnisme accru et de distorsions de la concurrence amenés par les politiques dirigistes est réel et pourrait représenter un défi particulier pour les économies de marché. Il pourrait aussi y avoir des achats de ressources ou de terres stratégiques ou très médiatisés, ou des prises de contrôle d’entreprises par des sociétés d’État.

  • Comment notre modèle économique surtout fondé sur l’économie de marché s’adaptera-t-il à la présence de plus en plus marquée d’économies dirigistes dans la région?
  • Serons-nous en mesure de gérer ces différences dans le cadre de nos arrangements institutionnels?
  • Comment les perceptions des Australiens et des Canadiens évolueront-t-elles si les sociétés d’État étrangères acquièrent un grand pouvoir d’influence?

La transformation nationale aux fins des niches d’exploration

Le changement technologique, les inquiétudes sociétales et la mondialisation sont les moteurs structurels des ajustements industriels et commerciaux. Les industries auront besoin de mesures de soutien réglementaires souples afin d’accéder aux marchés tout en maintenant un certain niveau de normes de travail. Les politiques gouvernementales en matière d’innovation deviendront des outils de plus en plus importants pour créer des avantages comparatifs dans un marché régional hautement compétitif. Par exemple, le regroupement des établissements agricoles pourrait mener à l’augmentation des services de soutien agricole ou favoriser la diversification de certaines industries dans des domaines émergents où les compétences sont adéquates. La recherche coopérative et la commercialisation d’inventions comme les appareils sans fil ou la technologie de pile à combustible devront être multipliées, et cela à grande échelle et en un temps record.

  • Comment soutiendrons-nous nos petites et moyennes entreprises dans leur recherche de niches dans un environnement concurrentiel mondial sujet à des transformations rapides?
  • Comment les établissements d’enseignement s’ajusteront-ils pour former et fournir la main-d’œuvre de demain?
  • À quel degré les centres de recherche et l’industrie collaborent-ils?

Les routes commerciales et la sécurité

La Chine sera de plus en plus en mesure de dicter les règles du transport de marchandise en Asie de l’Est. À l’heure actuelle, les règles relatives à la responsabilité et à l’analyse de la sûreté du fret sont établies d’un point de vue occidental et connues sous le nom de « Règles de Rotterdam ». La Chine jouera un rôle de premier plan dans la sécurité maritime, la recherche marine et la recherche et sauvetage en haute mer en Asie du Sud-Est. La Chine s’affichera davantage comme une puissance navale, car son statut de passager clandestin de la protection des voies de transport maritime par les États-Unis commencera à s’effriter, et la montée de l’influence navale indienne devra être limitée. La première politique maritime officielle de l’Inde, adoptée en 2004, vantait «une mainmise des goulots d’étranglement comme outil de négociation dans le jeu de pouvoir international». L’achat récent et prévu de sous-marins en Asie reflète en partie l’inquiétude grandissante face à l’inégalité des pouvoirs de négociation à la table. La proposition de la Chine entourant la création d’une plateforme de coopération maritime en Asie de l’Est témoigne d’une concession quant à son ancienne position, qui consistait à refuser toute négociation avec l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASANE) et à tenter plutôt d’accroître et d’améliorer la coopération par des négociations bilatérales.

  • Comment maintiendrons-nous une position neutre sur les questions maritimes si les règles ne sont pas formellement redéfinies?
  • Comment l’Australie et le Canada pourraient-ils protéger leur marine marchande sans le filet de sécurité fourni par les États-Unis?
  • Est-ce que les négociations bilatérales menées par la Chine renforceront le droit de la mer?

Complément d’information :  Les 50 plus grands ports de conteneurs du monde (link is external)(en anglais seulement)

L’Asie, notre voisin innovateur

L’ancienne conception voulant que les pays asiatiques en développement absorbent les innovations s’estompe rapidement. Ces pays comptent un nombre croissant de demandes de brevet, de publications de recherches, de doctorants et de dépenses en recherche et développement. Plusieurs sociétés chinoises et indiennes figurent maintenant au palmarès du magazine Forbes des « 50 sociétés les plus novatrices du monde ». On note que les cursus scolaires évoluent afin de former des étudiants plus créatifs et à la pensée critique. L’Asie en développement affiche également un leadership technologique, du domaine de la robotique aux énergies renouvelables. Alors que l’Asie continuera sa réémergence, elle accordera de plus en plus d’importance aux progrès et aux prouesses technologiques. Elle discerne de mieux en mieux avec quels pays, quelles entreprises et quelles universités il est profitable de nouer des partenariats en matière d’édification du savoir.

  • Saurons-nous nous adapter à une Asie de plus en plus novatrice?
  • À l’avenir, pourrons-nous continuer de nous illustrer à titre de partenaire d’intérêt dans le domaine du savoir?
  • Sommes-nous en bonne posture pour composer avec un continent asiatique qui misera de plus en plus sur l’adoption des technologies?
  • Dans le contexte d’une économie mondialisée et étant donné les antécédents d’infractions liées aux droits de propriété intellectuelle, pourrons-nous trouver le juste équilibre entre la coopération et la concurrence?

Mettre à profit les dividendes de la migration mondiale

Les Asiatiques, particulièrement ceux en provenance de la Chine et de l’Inde, représentent la plus grande part de l’immigration en Australie et au Canada. L’attraction et la rétention des talents asiatiques seront nécessaires afin de construire notre capital humain et de contrer le vieillissement de la population et les pénuries de main-d’œuvre anticipées. Nous connaissons actuellement différents contextes migratoires : fuite de cerveaux, afflux de cerveaux, retour et migration circulaire. Différents scénarios d’avenir présentent différentes interactions entre ces contextes migratoires. Il y aura aussi toujours l’occasion de créer une « chaîne de cerveaux » en mettant à profit les flux de migration afin de créer des liens économiques et des occasions d’affaires avec les pays asiatiques.

  • Comment peut-on tirer parti de notre avantage démographique, comme les immigrants au pays, les migrants circulaires ou qui rentrent chez eux, et les membres de la diaspora afin de bâtir des relations économiques en Asie?
  • Quelle influence les villes ont-elles sur les contextes migratoires? Comment nos villes pourraient-elles être mieux conçues afin d’attirer et de retenir les immigrants?

La pénurie d’emplois qui guette notre monde

Bien qu’il faille remédier à des pénuries de main-d’œuvre dans la majorité des scénarios, l’un des défis mondiaux qui guettent la majeure partie de l’Asie, de l’Australie et du Canada est la forte pression liée à la raréfaction des emplois. Les pertes de revenus et d’emplois causées par la sous-traitance, les technologies et l’automatisation pourraient continuer de s’accroître. De même, la dégradation de l’environnement pourrait toucher de plus en plus d’emplois et de revenus en raison des dommages causés aux capitaux naturels et physiques comme la pêche, les forêts, l’agriculture et les infrastructures. Le défi est particulièrement criant dans les pays à forte population. L’Inde devrait avoir besoin de 10 à 15 millions de nouveaux emplois chaque année au cours des 20 prochaines années afin d’assurer du travail aux nouveaux venus sur le marché.

  • Est-ce que les pressions énormes en matière d’emploi en Asie auront pour résultat des solutions novatrices au problème mondial de l’emploi, vu l’automatisation et l’informatisation croissantes?
  • Sommes-nous préparés à un monde caractérisé par des niveaux élevés de chômage causés par la technologie?

L’éducation et la culture

L’Australie et le Canada sont actuellement des destinations de choix pour les études postsecondaires des étudiants asiatiques. Nous observons des investissements accrus dans les universités asiatiques. Si l’Asie connaissait une ascension économique, il y aurait une augmentation associée du prestige des universités asiatiques, ce qui encouragerait les étudiants à demeurer en Asie. L’augmentation de la taille de la classe moyenne peut signifier que les étudiants voudront continuer de se rendre à l’étranger pour suivre des études tertiaires, mais les universités à l’extérieur de l’Asie auront du mal à attirer des étudiants, particulièrement s’ils n’ont pas de campus dans la région. La formation à distance et les cours en ligne constitueront un autre défi pour les universités : les cours en ligne ouverts aux masses (MOOC) et les cours en ligne offerts à des petits groupes (SPOC) gagnent en popularité. Afin de régler les problèmes posés par nos exportations éducationnelles, nous devrons également investir dans l’enseignement des sciences et des technologies, et soutenir l’innovation dans nos universités, dans les instituts de recherche et dans le secteur privé.

  • À quel point les campus australiens et canadiens en Asie contribuent-ils à attirer et à retenir des étudiants qui autrement, étudieraient probablement ailleurs?
  • Dans quelle mesure les frais d’université diminueront-ils si la majorité des cours sont offerts en ligne? Quelles répercussions l’offre de cours en ligne a-t-elle sur la recherche?
  • Quel serait l’effet sur les économies et les sociétés australiennes et canadiennes si les étudiants internationaux n’avaient pas à vivre dans nos pays pour être inscrits dans nos universités?

Conclusion et hypothèse crédibles

Les répercussions de la réémergence de l’Asie se feront sentir en Asie et dans le monde entier. Il est dans le meilleur intérêt de l’Australie et du Canada de comprendre les complexités sociales, économiques et politiques de la région afin de se préparer le mieux possible aux défis et aux occasions du siècle de l’Asie. Cette étude a d’abord mis de l’avant une série d’hypothèses couramment admises au sujet de l’avenir de l’Asie. Lorsqu’on examine l’ensemble des scénarios, certaines hypothèses se confirment, alors que d’autres sont remises en question.

Les hypothèse qui demeurent crédibles

  • Les problèmes environnementaux s’accentueront.
  • L’urbanisation de l’Asie se poursuivra.
  • Les tendances démographiques se feront sentir différemment dans les divers pays asiatiques, mais ne nuiront pas gravement à leur croissance.
  • Les avancées technologiques continueront d’avoir des effets perturbateurs sur le développement économique de l’Asie.

Les hypothèse qui méritent d’être nuancées

  • L’Asie abritera la majeure partie de la classe moyenne mondiale. La classe moyenne asiatique pourrait toutefois ne pas consommer autant ou de la même manière que la classe moyenne occidentale.
  • L’Asie sera le moteur de croissance de l’économie mondiale. Cependant, bien que moins probable, la possibilité d’une récession économique en Asie est réelle.
  • La croissance économique rapide et l’urbanisation accentueront les pressions sociales. Des mesures visant à favoriser la croissance inclusive pourraient toutefois atténuer certaines de ces pressions.
  • Les grandes économies asiatiques demeureront avides de ressources. Des technologies concurrentes -continueront toutefois d’émerger au cours des 15 prochaines années et, selon certains scénarios, commenceront à avoir des répercussions considérables sur le type et le niveau de ressources en demande d’ici la fin de la période en cause.

Les hypothèses remises en questions

  • Hypothèse couramment admise : L’Asie opérera au sein des structures multilatérales existantes afin d’accroître son influence.
  • Hypothèse plus crédible : Grâce à leur proéminence économique et politique croissante, les grands pays asiatiques exerceront une plus grande influence sur les grandes orientations internationales.
  • Hypothèse couramment admise : L’interdépendance économique régionale se maintiendra et réduira ou préviendra les conflits.
  • Hypothèse plus crédible : Les différends au sujet des ressources, les conflits frontaliers et la remilitarisation pourraient déstabiliser la région.
  • Hypothèse couramment admise : La Chine prospère et les États-Unis sont en déclin.
  • Hypothèse plus crédible : Bien que la Chine soit de plus en plus influente sur le plan économique et politique, les États-Unis resteront probablement influents d’un point de vue militaire, culturel et économique.

Comment ce rapport a-t-il été élaboré?

Le présent rapport est le fruit d’un effort conjoint d’Horizons de politiques Canada (Horizons), un organisme de veille et d’étude prospective de la fonction publique fédérale du Canada, et de la Strategy and Delivery Division (SDD) du département du Premier ministre et du  Cabinet de l’Australie. Il a été élaboré afin de soutenir les discussions lors de la retraite sur les politiques publiques de 2014 de l’Initiative de politique publique Canada-Australie (IPPCA), qui réunit tous les deux ans les secrétaires ministériels et les sous-ministres australiens et canadiens afin d’aborder un vaste éventail de sujets en lien avec les politiques publiques.

Comme nous l’avons exprimé précédemment, cette étude vise principalement à cibler les surprises et les changements qui pourraient émerger en Asie et créer des occasions ou des défis importants du point de vue des intérêts australiens et canadiens au cours des 15 prochaines années. Ce projet a également comme objectif de favoriser le renforcement des capacités et le transfert des connaissances relatives aux méthodes d’étude prospective d’Horizons à l’équipe de la SDD, et de permettre à l’équipe d’Horizons de s’inspirer de l’expérience australienne pour envisager les possibilités et les défis du sièclede l’Asie.

Cette étude a été réalisée dans trois continents et s’est échelonnée sur plusieurs mois. On a eu recours à des entrevues, des ateliers et à la veille, un processus intensif d’analyse et d’interprétation des développements en Asie. Grâce aux outils virtuels de collaboration et de vidéoconférence, les deux groupes sont parvenus à surmonter la distance et le décalage horaire afin de travailler efficacement depuis Ottawa et Canberra en tant qu’équipe.

Afin de simplifier la coordination entre les membres de l’équipe, la veille et la rédaction ont été effectuées en ligne. Les analystes des deux groupes ont publié les résultats de leurs recherches sur la plateforme de collaboration d’Horizons, Clearspace, ce qui a permis aux collaborateurs de commenter et de modifier le travail de leurs collègues. L’équipe communiquait chaque semaine par téléphone afin de se tenir au courant du déroulement du projet et de discuter ou de clarifier les questions relatives au contenu et aux méthodes d’étude prospective d’Horizons.

L’équipe de projet mixte, des deux côtés du Pacifique, participait à la veille et affichait ses travaux sur la plateforme de collaboration Web 2.0. Horizons a également recueilli les observations de la Fondation Asie-Pacifique du Canada  et des entreprises Oxford Analytica et Shaping Tomorrow. La SDD, dans le cadre de son initiative visant à tisser des liens avec le milieu universitaire, a invité l’Université Carnegie Mellon de l’Australie (CMU-A) à participer à la recherche et à la réflexion. L’équipe de projet de l’Université Carnegie Mellon était composée de 12 étudiants de diverses régions de l’Asie. Les missions diplomatiques canadiennes ont quant à elles animé des discussions et interviewé des experts de groupes de réflexion et d’universités des grandes villes de la région Asie-Pacifique (voir l’annexe pour connaître les missions participantes).

Des discussions en personne avec des experts ont eu lieu à la fois en Australie et au Canada. Horizons a établi un groupe de travail interministériel, composé de 19 fonctionnaires provenant de 12 ministères fédéraux et ayant une expérience de travail variée sur les enjeux asiatiques. Lors de quatre séances, ils ont fourni des commentaires sur les changements en Asie, ont élaboré des scénarios et en ont étudié les conséquences potentielles pour le Canada.

La SDD a utilisé une approche similaire en faisant participer des experts œuvrant en Australie. La SDD a organisé trois ateliers avec des participants provenant du gouvernement et du milieu universitaire. Ces ateliers portaient sur les hypothèses à l’étude, la formulation d’observations et la vérification de la plausibilité des scénarios.

Grâce à ces participations et à la veille, l’équipe mixte a déterminé les développements en Asie et les surprises que ces développements pourraient engendrer dans la région.

Annexe

Les missions diplomatiques canadiennes suivantes ont animé des discussions et réalisé des entrevues avec des experts de groupes de réflexion et d’universités asiatiques pour le compte d’Horizons :

  • L’Ambassade du Canada en Chine (Beijing)
    • Le Consulat du Canada, Chongqing
    • Le Consulat général du Canada, Guangzhou
    • Le Consulat général du Canada, Shanghai
  • Le Haut-commissariat du Canada en Inde (New Delhi)
    • Le Consulat général du Canada, Mumbai
  • L’Ambassade du Canada en Indonésie (Jakarta)
  • L’Ambassade du Canada au Japon (Tokyo)
  • Le Haut-commissariat du Canada en Nouvelle-Zélande (Wellington)
  • Le Haut-commissariat du Canada en Malaisie (Kuala Lumpur)
  • L’Ambassade du Canada aux Philippines (Manille)
  • Le Haut-commissariat du Canada à Singapour
  • L’Ambassade du Canada en République de Corée (Séoul)
  • Le Haut-commissariat du Canada au Sri Lanka (Colombo)
  • Le Bureau commercial du Canada à Taïwan (Taipei)
  • L’Ambassade du Canada en Thaïlande (Bangkok)
  • L’Ambassade du Canada au Vietnam (Hanoï)

Références

Coopération Économique de La Zone Asie-Pacifique. APEC Energy Working Group: 8th Energy Trade & Investment Task Force Meeting, novembre 2012. http://www.ewg.apec.org/(link is external)(anglais seulement).

Banque Asiatique De Développement. Asia 2050: Realizing the Asian Century, Manille (Philippines), BAD, 2011. http://www.adb.org/publications/asia-2050-realizing-asian-century (link is external)(anglais seulement).

Banque Asiatique De Développement. Asian Development Outlook 2013: Asia’s Energy Challenge, Mandaluyong City (Philippines), BAD, 2013. http://www.adb.org/publications/asian-development-outlook-2013-asias-energy-challenge(link is external)(anglais seulement).

Banque Asiatique De Développement. Key Indicators for Asia and the Pacific 2012: Framework of Inclusive Growth Indicators, 2e éd., Mandaluyong City (Philippines), BAD, 2012. http://www.adb.org/sites/default/files/pub/2012/ki2012-special-supplement.pdf(link is external)(anglais seulement).

Banque Mondiale, et Development Research Center of the State Council (Chine). China 2030: Building a Modern, Harmonious, and Creative Society, Washington (D.C.), la Banque; Beijing, DRC, République populaire de Chine, 2013. http://www.worldbank.org/content/dam/Worldbank/document/China-2030-complete.pdf(link is external) (anglais seulement).

Bishop, Bill. The Sinocism China Newsletterhttp://sinocism.com/(link is external)(anglais seulement).

Bound, Kirsten, et Ian Thorthon. Our Frugal Future: Lessons From India’s Innovation System, Londres, Nesta, juillet 2012. http://www.nesta.org.uk/sites/default/files/our_frugal_future.pdf(link is external) (anglais seulement).

BP. Energy Outlook 2030, janvier 2013. http://www.bp.com/content/dam/bp/pdf/statistical-review/BP_World_Energy_Outlook_booklet_2013.pdf (link is external)anglais seulement).

Bureau of Resources and Energy Economics. Australian Bulk Commodity Exports and Infrastructure: Outlook to 2025, Canberra (Australie), BREE, 2012. http://www.bree.gov.au/publications/australian-bulk-commodity-exports-and-infrastructure%E2%80%94outlook-2025-full-report(link is external)(anglais seulement).

Chhor, Heang, et coll. Myanmar’s Moment: Unique Opportunities, Major Challenges, New York (N.Y.), McKinsey Global Institute, juin 2013. http://www.mckinsey.com/insights/asia-pacific/myanmars_moment(link is external) (anglais seulement).

Commonwealth d’Australie. Australia in the Asian Century White Paper, octobre 2012. http://www.asiaeducation.edu.au/verve/_resources/australia-in-the-asian-century-white-paper.pdf(link is external) (anglais seulement).

Cruz, Rex Victor, et coll. « Asia », Climate Change 2007: Impacts, Adaptation and Vulnerability, Genève, Nations Unies, Organisation météorologique mondiale, Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, 2007. Chapitre 10. http://www.ipcc.ch/pdf/assessment-report/ar4/wg2/ar4-wg2-chapter10.pdf(link is external) (anglais seulement).

Das, Mitali, et Papa N’diaye. Chronicle of a Decline Foretold: Has China Reached the Lewis Turning Point?, Washington (D.C.), Fonds monétaire international, 2013, « IMF Working Paper », no WP/13/26. http://www.imf.org/external/pubs/ft/wp/2013/wp1326.pdf(link is external) (anglais seulement).

Desideri, Nick. « Bubble Pop: An Analysis of Asian Pop Culture and Soft Power Potential », Res Publica: Journal of Undergraduate Research, vol. 18, no 1, article 9. http://digitalcommons.iwu.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=1207&context=respublica(link is external) (anglais seulement).

Drysdale, Peter. « Asia’s demographic transition over the next 30 years », East Asia Forum, 18 mars 2013. http://www.eastasiaforum.org/2013/03/18/asias-demographic-transition-over-the-next-30-years/(link is external) (anglais seulement).

Exxonmobil. The Outlook for Energy: A View to 2040http://www.exxonmobil.com.au/Corporate/files/news_pub_eo.pdf(link is external) (anglais seulement).

Fondation Asie Pacifique du Canada. Canada’s Asia Challenge: Creating Competence for the Next Generation of Canadians, a Report of the Asia Competence Task Force, Vancouver (C.-B.), la Fondation, novembre 2013. http://www.asiapacific.ca/sites/default/files/filefield/asia_competence_tf_-_final_revised_report.pdf(link is external)(anglais seulement).

Fondation Asie Pacifique du Canada. Canadians Abroad: Canada’s Global Asset, Vancouver (C.-B.), la Fondation, 2011. http://www.asiapacific.ca/sites/default/files/canadians_abroad_final.pdf(link is external)(anglais seulement).

Fondation Asie Pacifique du Canada. Canadasia 2013: Navigating Asia’s Future, Charting Canada’s Strategy, Vancouver, 3-5 juin, Vancouver (C.-B.), la Fondation, 2013. Rapport sommaire. http://www.asiapacific.ca/sites/default/files/filefield/ca2013_efinal_report_0.pdf(link is external)anglais seulement).

Fondation Asie Pacifique du Canada. Securing Canada’s Place in Asia: Means, Institutions and Mechanisms, Vancouver (C.-B.), la Fondation, août 2012. http://www.asiapacific.ca/sites/default/files/filefield/securing_canadas_place_in_asia_taskforce_report.pdf (link is external)anglais seulement).

Forbes. The World’s Most Innovative Companies, août 2013. http://www.forbes.com/innovative-companies/list/ (link is external)(anglais seulement).

Forum Économique Mondial. Annual Meeting of the New Champions 2012: Creating the Future Economy, Tianjin, République populaire de Chine, 11-13 septembre 2012. http://www3.weforum.org/docs/AMNC12/WEF_AMNC12_Report.pdf(link is external)(anglais seulement).

Forum Économique Mondial. World Economic Forum on East Asia: Shaping the Region’s Future Through Connectivity, Bangkok, Thaïlande, 30 mai-1er juin 2012. http://www3.weforum.org/docs/EA12/WEF_EA12_Report.pdf(link is external) (anglais seulement).

Forum Économique Mondial. Russia and the World: Secnarios to 2025: Executive Summary, Genève, FEM, 2006. http://www.scribd.com/doc/6297515/Russia-and-the-World-Scenarios-to-2025-Executive-Summary(link is external)(anglais seulement).

Forum Économique Mondial. India and the World: Scenarios to 2025, Genève, FEM, 2005. http://www3.weforum.org/docs/WEF_Scenario_IndiaWorld2025_Report_2010.pdf(link is external)(anglais seulement).

Forum Économique Mondial. China and the World: Scenarios to 2025, Genève, FEM, 2006. http://www3.weforum.org/docs/WEF_Scenario_ChinaWorld2025_Report_2010.pdf (link is external)(anglais seulement).

Frost et Sullivan. Global and Asia Pacific Mega Trends: Mega Trends to 2020, s.d. http://www.slideshare.net/FrostandSullivan/frost-sullivan-asia-pacific-mega-trends-12696758(link is external)(anglais seulement).

Hajkowicz, Stefan, Hannah Cook et Anna Littleboy. Our Future World: Global megatrends that will change the way we live, Australie, CSIRO Futures, Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation, 2012. http://www.csiro.au/en/Portals/Partner/Futures/Our-Future-World-report.aspx(link is external) (anglais seulement).

Inde. Planning Commission. Twelfth Five Year Plan 2012-17, New Delhi (Inde), SAGE Publications India Pvt Ltd, 2013. http://planningcommission.gov.in/plans/planrel/12thplan/welcome.html(link is external) (anglais seulement).

Kleinman, Arthur, et Hongtu CHEN. Looking after the Elderly – Asia’s Next Big Challenge, Fung Global Institute, 24 avril 2013. http://www.fungglobalinstitute.org/en/looking-after-elderly-asia%E2%80%99s-next-big-challenge (link is external)(anglais seulement).

KPMG. China’s 12th Five-Year Plan: Overview, Beijing (Chine), KPMG, mars 2011. http://www.kpmg.com/CN/en/IssuesAndInsights/ArticlesPublications/Publicationseries/5-years-plan/Documents/China-12th-Five-Year-Plan-Overview-201104.pdf(link is external)(anglais seulement).

Kurlantzick, Joshua. ASEAN’s Future and Asian Integration, New York (N.Y.), Council on Foreign Relations, 2012. http://www.policypointers.org/Page/View/14769(link is external)(anglais seulement).

Leonard, Mark, éd. China 3.0: Understanding the New China, Londres, European Council on Foreign Relations, 2012. http://ecfr.eu/content/entry/china_3.0(link is external)(anglais seulement).

Lovins, Amory B. Asia’s Accelerating Energy Revolution, Snowmass (Colo.), Rocky Mountain Institute, 26 mars 2013. http://blog.rmi.org/blog_2013_03_26_2013_Asias_Accelerating_Energy_Revolution(link is external)(anglais seulement).

Lubin, Gus. « 8 Huge Trends That Define The Future of Asia », Business Insider, 8 février 2011. http://www.businessinsider.com/asian-demographic-trends-2011-2?op=1(link is external) (anglais seulement).

Mahbubani, Kishore. The New Asian Hemisphere: The Irresistible Shift of Global Power to the East, New York (N.Y.), PublicAffairs, 2008. http://www.mahbubani.net/book3.html(link is external) (anglais seulement).

Mckinsey Quaterly. China’s Next Chapter (enregistrement vidéo), New York (N.Y.), McKin. Quart., juin 2013. http://www.mckinsey.com/insights/asia-pacific/chinas_next_chapter(link is external)(anglais seulement).

Moyo, Dambisa. Winner Take All: China’s Race for Resources and What it Means for the World, Toronto, Harper Collins, 2012. http://www.dambisamoyo.com/books-and-publications/book/winner-take-all#!/winner-take-all/(link is external)(anglais seulement).

Nair, Chandran. Consumptionomics: Asia’s Role in Reshaping Capitalism and Saving the Planet, Singapore, Wiley, 2011. http://www.consumptionomics.com/the-book/(link is external)(anglais seulement).

National Intelligence Council. Global Trends 2030: Alternative Worlds: a publication of the National Intelligence Council, Washington (D.C.), NIC, décembre 2011. http://info.publicintelligence.net/GlobalTrends2030.pdf (link is external)anglais seulement).

National Bureau of Asian Research, et Fondation Asie Pacifique du Canada. Pacific Energy Summit: Forging Trans-Pacific Cooperation for a New Energy Era, Vancouver, Colombie-Britannique, 2013, Seattle (WA), National Bureau of Asian Research, 2013. http://nbr.org/downloads/pdfs/ETA/PES_2013_report.pdf(link is external) (anglais seulement).

Nations Unies. Département des Affaires Économiques et Sociales. Division de la Population. World Population Prospects: The 2012 revision, Key Findings and Advance Tables, New York (N.Y.), ONU, 2013, « Working Paper », no ESA/P/WP.227. http://esa.un.org/unpd/wpp/Documentation/pdf/WPP2012_%20KEY%20FINDINGS.pdf (link is external)(anglais seulement).

Nesta. China’s Absorptive State: Innovation and Research in China, 1er octobre 2013. http://www.nesta.org.uk/publications/assets/features/chinas_absorptive_state_innovation_and_research_in_ china(link is external)(anglais seulement).

Organisation de Coopération et de Développement Économiques. Central Asia Investment and Competitiveness Trends for the Next Decade, An Austria-OECD-WEF event, Remarks by Angel Gurría, Secretary-General OECD, Davos, 27 janvier 2011. http://www.oecd.org/daf/psd/47044171.pdf(link is external) (anglais seulement).

Salze-Lozac’h, Veronique, et coll. « The Key to Asia’s Future », The Diplomat, 18 janvier 2013. http://thediplomat.com/2013/01/integration-is-key-to-asias-future/?all=true(link is external)(anglais seulement).

Schreer, Benjamin. « Peaceful rise, anyone? China’s East China Sea Air Defence Identification Zone », The Strategist, novembre 2013. http://www.aspistrategist.org.au/peaceful-rise-anyone-chinas-east-china-sea-air-defence-identification-zone/(link is external)(anglais seulement).

Segal, Adam. « The Challenge of China as a Science and Technology Superpower », The Guardian, 11 octobre 2013. http://www.theguardian.com/science/political-science/2013/oct/11/china-science-superpower(link is external)(anglais seulement).

Sharma, Ruchir. Breakout Nations: In Pursuit of the Next Economic Miracles, New York (N.Y.), Norton, 2012. http://breakoutnations.com/books/breakout-nations/overview/(link is external) (anglais seulement).

Shell. New Lens Scenarios: A shift in perspective for a world in transitionhttp://s01.static-shell.com/content/dam/shell-new/local/corporate/Scenarios/Downloads/Scenarios_newdoc.pdf(link is external) (anglais seulement).

Sielen, Alan B. « The Devolution of the Seas: The Consequences of Oceanic Destruction », Foreign Affairs, novembre/décembre 2013. http://www.foreignaffairs.com/articles/140164/alan-b-sielen/the-devolution-of-the-seas(link is external)(anglais seulement).

Sugden, Craig. Is Growth in Asia and the Pacific Inclusive?, Manille (Philippines), Banque asiatique de développement, 2012, « ADB Economics Working Paper Series », no 317. http://www.adb.org/sites/default/files/pub/2012/economics-wp317.pdf(link is external) (anglais seulement).

Thomson, William R. « The next 15 years – China in 2025 », Asia Asset Management, 3 décembre 2013. http://www.asiaasset.com/15th2010_2025.aspx(link is external) (anglais seulement).

Wildson, James, Kirsten Bound et Tom Saunders. « Beijing’s innovation diplomacy », The Guardian, 9 octobre 2013. http://www.theguardian.com/science/political-science/2013/oct/09/science-policy(link is external) (anglais seulement).

Wolf, Charles, et coll. China and India, 2025: A Comparative Assessment, Santa Monica (Calif.), RAND Corporation, 2011. http://www.rand.org/pubs/monographs/MG1009.html(link is external) (anglais seulement).

World Business Council for Sustainable Development. Water Facts and Trends, Genève, Nations Unies, 2013. http://www.unwater.org/downloads/Water_facts_and_trends.pdf(link is external) (anglais seulement).

Références : Ce qui change en Asie

Les systèmes économiques

Les modèles d’état hybrides et l’innovation induite par le marché

Banque Asiatique de Développement, et Asian Development Bank Institute. Infrastructure for a Seamless Asia, Tokyo, BAD, 2009. http://www.adbi.org/files/2009.08.31.book.infrastructure.seamless.asia.pdf (link is external)(anglais seulement).

Bound, Kirsten, et Ian Thornton. Our Frugal Future: Lessons from India’s Innovation System, Londres, Nesta, juillet 2012. http://www.nesta.org.uk/sites/default/files/our_frugal_future.pdf(link is external) (anglais seulement).

Chen, Bo. « Pilot Free Trade Zone in Shanghai to Build Open Economy », Eastasiaforum, 19 octobre 2013. http://www.eastasiaforum.org/2013/10/19/pilot-free-trade-zone-in-shanghai-to-build-open-economy/(link is external) (anglais seulement).

Correspondant Ht. « Centre-India Inc. to roll out 2,500 Model Schools », Hindustan Times, 20 juillet 2013. http://www.hindustantimes.com/india-news/newdelhi/centre-india-inc-to-roll-out-2-500-model-schools/article1-1095759.aspx (link is external)(anglais seulement).

Das, Sanchita Basu, et Catherine Rose James. « Addressing Infrastructure Financing in Asia », ISEAS Perspective, no 27, Singapore, Institute of Southeast Asian Studies, 6 mai 2013. http://www.iseas.edu.sg/ISEAS/upload/files/ISEAS-Perspective-2013-27-Addressing-Infrastructure-Financing-in-Asia.pdf(link is external)(anglais seulement).

Dominguez, Gabriel. « Shanghai’s New Free Trade Zone Opens », DW, 1er octobre 2013. http://www.dw.de/shanghais-new-free-trade-zone-opens/a-17124228(link is external)(anglais seulement).

Jamzuri, Maesaroh. « Indonsia Becomes Home to APEC’s Public Private Partnership Pilot Project », Indonesia-Investments, 21 septembre 2013. http://www.indonesia-investments.com/news/todays-headlines/indonesia-becomes-home-to-apecs-public-private-partnership-pilot-project/item1126(link is external)(anglais seulement).

Kurlantzick, Joshua. « The Rise of Innovative State Capitalism », Bloomberg Businessweek, 29 juin 2012. http://www.businessweek.com/articles/2012-06-28/the-rise-of-innovative-state-capitalism(link is external) (anglais seulement).

Lehe, Olivier. « Frugal Innovation, an Indian Approach of Capitalism », World of Innovations, 13 avril 2013. http://worldofinnovations.net/2013/04/13/frugal-innovation-an-india-approach-of-social-capitalism/(link is external) (anglais seulement).

Lo, Jennifer. « Mapping Out Road Ahead for SMEs », China Daily, 26 juillet 2013. http://www.chinadailyasia.com/focus/2013-07/26/content_15080220.html(link is external) (anglais seulement).

Radjou, Navi, et Jaideep Prabhu. « Frugal Innovation: A New Business Paradigm », Knowledge, 10 janvier 2013. http://knowledge.insead.edu/innovation/frugal-innovation-a-new-business-paradigm-2375?nopaging=1#dttTgU1 QWl1mD4hu.99(link is external)(anglais seulement).

Reuters. « China releases more details on Shanghai free trade zone reforms », Reuters, 2 décembre 2013. http://www.reuters.com/article/2013/12/02/us-china-ftz-idUSBRE9B109120131202(link is external)(anglais seulement).

Repenser les modèles de croissance et de consommation asiatiques

Botsman, Rachel. The Case for Collaborative Consumption (enregistrement vidéo), TED Talk, mai 2010. http://www.ted.com/talks/rachel_botsman_the_case_for_collaborative_consumption.html(link is external) (anglais seulement).

Bound, Kirsten, et Ian Thorton. Our Frugal Future: Lessons from India’s Innovation System, Londres, Nesta, juillet 2012. http://www.nesta.org.uk/sites/default/files/our_frugal_future.pdf(link is external) (anglais seulement).

Bunting, Madeleine. « Arguments for Constrained Capitalism in Asia », The Guardian: Poverty Matters Blog, 21 avril 2011. http://www.theguardian.com/global-development/poverty-matters/2011/apr/21/arguments-constrained-capitalism-asia-chandran-nair(link is external) (anglais seulement).

Goulden, Helen. Big business Accelerates Collaborative Consumption Growth, Londres, Nesta, s.d. http://www.nesta.org.uk/news/13-predictions-2013/collaborative-consumption-growth(link is external) (anglais seulement).

Green Villages. 14 of the Best Collaborative Consumption Sites, Green Villages, s.d. http://www.greenvillages.com.au/our-top-collaborative-consumption-sites/(link is external) (anglais seulement).

Nesta. GE’s Healthcare’s Engineers Were Set A Formidable Challenge: Take a 15 lb. Electrocardiograph (ECG) That Costs $5.4 million. Squeeze the Same Technology Into a Portable Device That Can Be Held With One Hand, Londres, Nesta, s.d. http://www.nesta.org.uk/node/855(link is external)(anglais seulement).

Ryder, Brett. « Asian innovation: Frugal Ideas Are Spreading From East to West », The Economist, 24 mars 2013. http://www.economist.com/node/21551028(link is external) (anglais seulement).

Walsh, Bryan. « Today’s Smart Choice: Don’t Own, Share », Time, 17 mars 2011. http://content.time.com/time/specials/packages/article/0,28804,2059521_2059717_2059710,00.html(link is external)(anglais seulement).

La croissance rapide du commerce entre pays du Sud pourrait reconfigurer les blocs de commerce régionaux et mondiaux

Beyers, Michael. « How the Arctic Ocean Could Transform World Trade », Al Jazeera, 27 août 2013. http://www.aljazeera.com/indepth/opinion/2013/08/201382273357893832.html(link is external) (anglais seulement).

Bloomberg Personal Finance. China Eclipses U.S. as Biggest Trading Nation, New York (N.Y.), Bloom. Pers. Fin., 10 février 2013. http://www.bloomberg.com/news/2013-02-09/china-passes-u-s-to-become-the-world-s-biggest-trading-nation.html(link is external) (anglais seulement).

European Council on Foreign Relations. China and Germany: a New Special Relationship?, Berlin, ECFR, s.d. http://ecfr.eu/content/entry/China_and_Germany_a_new_special_relationship(link is external)(anglais seulement).

Kawai, Masahiro, et Ganeshan WIGNARAJA. Asian FTAs: Trends, Prospects, and Challenges, Manille (Philippines), Banque asiatique de développement, 2010, « ADB Economics Working Paper Series », no 226. http://www.un.org/esa/ffd/msc/regionalcooperation/ADB_WPs.pdf(link is external)(anglais seulement).

Kundadni, Hans, et Jonas Parello-Plesner. Policy Brief: China and Germany: Why the Emerging Special Relationship Matters for Europe, Berlin, European Council on Foreign Relations, mai 2012. http://ecfr.eu/page/-/ECFR55_CHINA_GERMANY_BRIEF_AW.pdf (link is external)anglais seulement).

Levinger, Hannah. Talking Point: China in Africa – New challenges beyond the commodities supercycle, Frankfurt, Deutsche Bank, 1er novembre 2013. http://www.dbresearch.com/servlet/reweb2.ReWEB;jsessionid=1CE9521ABC827238D5F6566926D48CAA.srv-net-dbr-com?rwsite=DBR_INTERNET_ENPROD&rwobj=ReDisplay.Start.class&document=PROD0000000000322766(link is external)(anglais seulement).

Rapoza, Kenneth. Dollar Wary Brazil and China Sign Currency Pact, New York (N.Y.), Forbes, 23 juin 2013. http://www.forbes.com/sites/kenrapoza/2012/06/23/dollar-wary-brazil-and-china-sign-currency-pact/(link is external) (anglais seulement).

Roberts, Dexter, Henry Meyer et Dorothee Tschampa. The Silk Railroad of China-Europe Trade, New York (N.Y.), Bloomberg Businessweek, 20 décembre 2012. http://www.businessweek.com/articles/2012-12-20/the-silk-railroad-of-china-europe-trade(link is external) (anglais seulement).

États-Unis. Department of Commerce. Census Bureau. Top Trading Partners – September 2013, Washington (D.C.), CB, [2013]. http://www.census.gov/foreign-trade/statistics/highlights/top/top1309yr.html(link is external)(anglais seulement).

Ven-Dee Huang, Wendy. « What does World Development Indicators tell us about South-South trade? », Open Data, 19 juillet 2013. http://blogs.worldbank.org/opendata/what-does-world-development-indicators-tell-us-about-south-south-trade(link is external)(anglais seulement).

Yao, Kevin, et Andreas Rinke. « China Sees Trade With Germany Near Doubling By 2015 », Reuters, 23 avril 2013. http://www.reuters.com/article/2012/04/23/us-germany-china-idUSBRE83L08D20120423(link is external)(anglais seulement).

Les avancées en matière d’infrastructure et de technologies : un élément clé de l’intégration régionale.

Banque Asiatique De Développement. Strategy 2020: Working for an Asia and Pacific free of poverty, Tokyo, BAD, avril 2008. http://www.adb.org/documents/strategy-2020-working-asia-and-pacific-free-poverty(link is external) (anglais seulement).

Richardson, Michael. Dams in China turn the Mekong Into a River of Discord, New Haven (Conn.), YaleGlobal, 16 juillet 2009. http://yaleglobal.yale.edu/content/contact-us(link is external) (anglais seulement).

Tahilyani, Naveen, Toshan Tamhane et Jessica Tan. Asia’s $1 trillion infrastructure opportunity, Boston, McKinsey & Co., mars 2011. http://www.mckinsey.com/insights/financial_services/asias_1_trillion_infrastructure_opportunity(link is external)(anglais seulement).

The Economist. « Dammed If They Do », The Economist, 29 septembre 2012. http://www.economist.com/node/9413676(link is external) (anglais seulement).

Banque Mondiale. Private Participation in Infrastructure Database: Regional Snapshots, Washington (D.C.), la Banque, s.d. http://ppi.worldbank.org/explore/ppi_exploreRegion.aspx?regionID=2(link is external) (anglais seulement).

Les villes asiatiques novatrices pourraient faire des progrès fulgurants

Burton, Richard. 800 Meters in 6 Months (vidéo sur YouTube), 12 mai 2013. http://www.youtube.com/watch?v=3fx5AVyHuds(link is external) (anglais seulement).

Jones, Terril Yue. « China ‘instant buildings’ seeking to be pioneer in shoddy construction sector », Financial Post, 14 mai 2012. http://business.financialpost.com/2012/05/14/china-instant-buildings-seeking-to-be-pioneer-in-shoddy-construction-sector/?__lsa=59d5-95e4(link is external)(anglais seulement).

Kaye, Leon. « Social Enterprise in Indian Slums », The Guardian, 5 août 2013. http://www.theguardian.com/sustainable-business/social-enterprise-india-slums(link is external)anglais seulement).

Lee, Yong Woo. EU Parliament Seminar: Ubiquitous [Smart] City, Bruxelles, Union européenne, 13 mai 2013. http://www.europarl.europa.eu/document/activities/cont/201305/20130514ATT66084/20130514ATT66084EN.pdf(link is external)(anglais seulement).

Li, Liu Gong. Inside a Chinese Arrival City (enregistrement vidéo), Foreign Policy, s.d. http://arrivalcity.net/video/(link is external)(anglais seulement).

La chimérique – une nouvelle réserve régionale est née

Bloomberg Personal Finance. No Confidence in China Markets Inflates Housing Bubble, New York (N.Y.), Bloom. Pers. Fin., 16 septembre 2013. http://www.bloomberg.com/news/2013-09-15/no-confidence-in-china-markets-inflates-housing-bubble.html(link is external) (anglais seulement).

Chen, Chuling, Reza Y. Siregar et Matthew S. Yiu. RMB As An Anchor Currency in ASEAN, China, Japan and Korea Region, Singapore, ASEAN+3 Macroeconomic Research Office, avril 2013. https://www.cb.cityu.edu.hk/ef/doc/Conference%20on%20Renminbi%20and%20the%20Global%20Economy/papers/Chuling%20Chen.pdf(link is external)(anglais seulement).

Chong, Florence. « Is RMB Approaching Safe Haven Status? », Asia Today International, 26 juin 2013. http://asiatoday.com.au/content/rmb-approaching-safe-haven-status(link is external) (anglais seulement).

Snyder, Michael T. « Shift From U.S. Dollar As World Reserve Currency Underway – What Will This Mean For America? », munKnee. http://www.munknee.com/shift-from-u-s-dollar-as-world-reserve-currency-underway-what-will-this-mean-for-america/(link is external)anglais seulement).

Les systèmes sociaux

Les conséquences des mutations démographique pour la migration, l’empl;oi et la santé

Arc Centre of Excellence in Population Ageing Research. Asia in the ageing century: Part 1 – Population trends, Sydney, University of New South Wales, « CEPAR research brief », no 2013/01.

« China faces growing gender imbalance », BBC News, 11 janvier 2010. http://news.bbc.co.uk/2/hi/asia-pacific/8451289.stm(link is external)(anglais seulement).

Drysdale, Peter. « Asia’s demographic transition over the next 30 years », Eastasiaforum, 18 mars 2013. http://www.eastasiaforum.org/2013/03/18/asias-demographic-transition-over-the-next-30-years/(link is external)(anglais seulement).

Golley, Jane, et Rod Tyers. « China’s Gender Imbalance and its Economic Performance », The China Story, août 2012. http://www.thechinastory.org/chinas-gender-imbalance-and-its-economic-performance/(link is external)(anglais seulement).

Kaufman, Joan. « HIV, Sex Work, and Civil Society in China », The Journal of Infectious Diseases, vol. 204, supplément no 5 (2011), p.S1218-S1222. Oxford University Press. http://jid.oxfordjournals.org/content/204/suppl_5/S1218.full(link is external)anglais seulement).

Kleinman, Arthur, et Hongtu Chen. Looking after the Elderly: Asia’s Next Big Challenge, Fung Global Institute, 24 avril 2012. http://www.fairobserver.com/article/looking-after-elderly-asia%e2%80%99s-next-big-challenge(link is external) (anglais seulement).

National Bureau of Asian Research. India’s Demographic Outlook: Implications and Trends, 29 décembre 2013. http://www.nbr.org/research/activity.aspx?id=195(link is external) (anglais seulement).

Schure, Teri. « China’s Gender Imbalance », Worldpress.org, 6 janvier 2011. http://www.worldpress.org/Asia/3676.cfm(link is external)(anglais seulement).

Liu, Lilly, et Leonard William. Influence of China’s One Child Policy on Sexual Economy: Wife Trafficking in Urban vs Rural China, North Western University, Global Health.

Kelland, Kate. « New bird flu poses ‘serious threat’ scientists say », Reuters, 1er mai 2013. http://www.reuters.com/article/2013/05/01/us-birdflu-threat-idUSBRE94011D20130501(link is external) (anglais seulement).

Rufo, Aries. « Six Million Filipino children left behind by OFW parents », ABS-CBN news.com, 25 septembre 2008. http://www.abs-cbnnews.com/pinoy-migration/09/25/08/six-million-filipino-children-left-behind-ofw-parents(link is external) (anglais seulement).

China Labour Bulletin. Migrant Workers and their Children, 27 juin 2013. http://www.clb.org.hk/en/content/migrant-workers-and-their-children(link is external)(anglais seulement).

Les inégalités croissantes menancent de faire dérailler la croissance asiatique prévue

Banque Asiatique de Développement. Deepening Divide: Can Asia Beat the Menace of Rising Inequality?, avril 2013. http://www.adb.org/publications/deepening-divide-can-asia-beat-menace-rising-inequality(link is external)(anglais seulement).

Berg, Andrew, et Jonathan Ostry. « Equality and Efficiency », Finance & Development, vol. 48, no 3 (septembre 2011). Fonds monétaire international. http://www.imf.org/external/pubs/ft/fandd/2011/09/Berg.htm(link is external) (anglais seulement).

KPMG. China’s 12th Five-Year Plan: Overview, Beijing (Chine), KPMG, mars 2011. http://www.kpmg.com/CN/en/IssuesAndInsights/ArticlesPublications/Publicationseries/5-years-plan/Documents/China-12th-Five-Year-Plan-Overview-201104.pdf(link is external)(anglais seulement).

Indonesia Investments. National Medium-Term Development Planhttp://www.indonesia-investments.com/projects/government-development-plans/ national-medium-term-development-plan-rpjmn-2010-2014/item307(link is external)(anglais seulement).

La classe moyenne émergente est plus exigeante

Banque Asiatique de Développement. Urbanization in Asia: 12 things to know, Mandaluyong City (Philippines), BAD, 29 mars 2012. http://www.adb.org/features/12-things-know-2012-urbanization-asia(link is external)(anglais seulement).

Devichand, Mukul. « India’s middle class pays the price for growth », BBC News, 10 juillet 2011. http://www.bbc.co.uk/news/business-13959235(link is external)(anglais seulement).

Fukuyama, Francis. « The Middle-Class Revolution », The Wall Street Journal, 28 juin 2013. http://online.wsj.com/article/SB10001424127887323873904578571472700348086.html(link is external)(anglais seulement).

Gowen, Annie. « City of Kolkata bans bikes to reduce traffic, but India’s environmentalists, workers protest », Washington Post, 15 octobre 2013. http://www.washingtonpost.com/world/city-of-kolkata-bans-bikes-to-reduce-traffic-but-indias-environmentalists-workers-protest/2013/10/15/f07ac840-3189-11e3-ad00-ec4c6b31cbed_story.html(link is external)(anglais seulement).

Osnos, Evan. « Will the Middle Class Shake China? », The New Yorker, 8 mars 2013. http://www.newyorker.com/online/blogs/comment/2013/03/will-the-middle-class-shake-china.html(link is external) (anglais seulement).

Rohde, David. The Swelling Middle, New York (N.Y.), Reuters, 2012. http://www.reuters.com/middle-class-infographic(link is external)(anglais seulement).

Simpfendorfer, Ben. Asia’s Rising Middle Class – Not Always What it Seems, Hong Kong, Fung Global Institute, 12 avril 2012. http://www.fungglobalinstitute.org/en/asia%E2%80%99s-rising-middle-class-%E2%80%93-not-always-what-it-seems(link is external)(anglais seulement).

Forum Économique Mondial. « Inside the Data », Outlook on the Global Agenda 2014, Genève, FEM, 2013. Tableau de données. http://reports.weforum.org/outlook-14/wp-content/blogs.dir/30/mp/image-cache/site/2/8-spread-y-b.04357e72123c3ee3e5a91a96cd83b64e.png(link is external) (anglais seulement).

Forum Économique Mondial. « The Expanding Middle Class in Asia », Top 10 Trends of 2014, Genève, FEM, 2013. http://reports.weforum.org/outlook-14/top-ten-trends-category-page/8-the-expanding-middle-class-in-asia/(link is external) (anglais seulement).

Les avantages associés à l’utilisation accrue de la puissance douce de l’Asie

Arshad, Imran. La nouvelle révolution culturelle : puissance douce de la Chine au pays et à l’étranger, Horizons de politiques Canada, mars 2012. http://www.horizons.gc.ca/fra/contenu/la-nouvelle-revolution-culturelle.

Desideri, Nick. « Bubble Pop: An Analysis of Asian Pop Culture and Soft Power Potential », Res Publica — Journal of Undergraduate Research, vol. 18, no 1 (2013), article 9. http://digitalcommons.iwu.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=1207&context=respublica(link is external)(anglais seulement).

Mcgray, Douglas. « Japan’s Gross National Cool », Foreign Policy, 1er juillet 2010. http://www.foreignpolicy.com/articles/2002/05/01/japans_gross_national_cool(link is external)(anglais seulement).

NYE, Joseph. Soft Power: The Means to Success in World Politics, New York, Public Affairs, 2004.

La technologie

La biofabrication a le potentiel de r/volutionner la production

Caruso, Denise. « Synthetic Biology: An Overview and Recommendations for Anticipating and Addressing Emerging Risks », Science Progress, 12 novembre 2008. http://scienceprogress.org/2008/11/synthetic-biology/(link is external)(anglais seulement).

International Genetically Engineered Machine Foundation. Teams Registered for iGEM 2013. Site Web de la iGEM. http://igem.org/Team_List?year=2013(link is external)(anglais seulement).

Woodrow Wilson International Center for Scholars. Inventory of Synthetic Biology Products – Existing and Possible, 27 juillet 2012. http://www.cbd.int/doc/emerging-issues/emergingissues-2013-07-WilsonCenter-SynbioApplicationsInventory-en.pdf(link is external)anglais seulement).

Woodrow Wilson International Center for Scholars. Tracking the Growth of Synthetic Biology: Findings for 2013, juillet 2013. http://www.cbd.int/doc/emerging-issues/emergingissues-2013-07-WilsonCenter-Synbio_Maps_Findings-en.pdf(link is external)(anglais seulement).

La robotique au pays de la main-d’oeuvre bon marché

Asian Century Institute. Asia’s Low Quality Jobs, 16 novembre 2012. http://www.asiancenturyinstitute.com/society/126-asia-s-low-quality-jobs(link is external)(anglais seulement).

Doherty, Paul, et Judy Schreiner. « The Asia-Pacific Market: What’s In Store for Robotics, 3-D Printing, Bim and Leed? », Construction Executive, Washington (D.C.), Construction Executive. http://enewsletters.constructionexec.com/techtrends/2013/07/the-asia-pacific-market-whats-in-store-for-robotics-3-d-printing-bim-and-leed/(link is external) (anglais seulement).

Helton, Shawn. « Artificial Intelligence and Death by Drones: the Future of Warfare Will Be ‘Decided By Drones’ Not Humans », Global Research, 9 octobre 2013. http://www.globalresearch.ca/artificial-intelligence-and-death-by-drones-the-future-of-warfare-will-be-decided-by-drones-not-humans/5353699(link is external)(anglais seulement).

Heyes, J.D. « What Will China Do With a Billion People When Robots Take Over Manufacturing? », Natural News, 5 octobre 2013. http://www.naturalnews.com/042357_china_robotic_labor_manufacturing.html(link is external) (anglais seulement).

International Federation of Robotics. World Robotics 2013 industrial Robots, Frankfurt, Allemagne, IFR, 2013. http://www.ifr.org/industrial-robots/statistics/(link is external) (anglais seulement).

Kuppusamy, Baradan. « Malaysia Weighs Minimum Wage Policy », Asia Times, 27 mars 2012. www.atimes.com/atimes/Southeast_Asia/NC27Ae02.html (anglais seulement).

Manthorpe, Jonathan. « ‘Factory Asia’ Begins to Lose its Low-Cost Advantage », Vancouver Sun, 5 mai 2013. http://www.vancouversun.com/business/Factory+Asia+begins+lose+cost+advantage/8341004/story.html(link is external) (anglais seulement).

Saito, Katsushi, et Wenjie Ge. « Automating the Dragon: Rising Labor Costs Present Opportunities for the Foreign Companies That Will Help China Mechanize Its Factories », The Wall Street Journal, 2 juin 2010. http://online.wsj.com/news/articles/SB10001424052748703315404575249823662076624(link is external) (anglais seulement).

Simonite, Tom. « Will Robots Create New Jobs When They Take Over Existing Ones? », MIT Technology Review, 16 avril 2013. http://www.technologyreview.com/view/513761/will-robots-create-new-jobs-when-they-take-over-existing-ones/(link is external) (anglais seulement).

Tian, Wei. « Robots Help Counter Soaring Labor Costs », China Daily, 14 novembre 2013. http://www.chinadailyasia.com/news/2013-11/14/content_15098855.html(link is external) (anglais seulement).

Le commerce en ligne accélère la cosommation asiatique

Alibaba. What is Alibaba.com’s Escrow Service?, s.d. Site Web. http://www.alibaba.com/escrow/buyer.html(link is external)(anglais seulement).

Berkeley, Jon. « The Alibaba Phenomenon: China’s E-commerce Giant Could Generate Enormous Wealth – Provided the Country’s Rulers Leave It Alone », The Economist, 23 mars 2013. http://www.economist.com/news/leaders/21573981-chinas-e-commerce-giant-could-generate-enormous-wealthprovided-countrys-rulers-leave-it(link is external)(anglais seulement).

Bui, Minh. « Startup Scenes in Indonesia, Thailand and Vietnam: eCommerce, Travel & Payment Will Be Big! », Ecomeye, 5 novembre 2013. http://ecomeye.com/blog/2013/11/05/startup-scenes-indonesia-thailand-vietnam-ecommerce-payment-will-big/#(link is external) (anglais seulement).

Cbc News. Amazon PrimeAir Drone Deliveries Coming Soon, CEO Jeff Bezos Says, 2 décembre 2013. http://www.cbc.ca/news/technology/amazon-primeair-drone-deliveries-coming-soon-ceo-jeff-bezos-says-1.2447483(link is external)(anglais seulement).

Cole, Michael. « Jack Ma Takes in $5.75 Bil – And Takes on China’s Real Estate Barons », Mingtiandi, 18 novembre 2013. http://www.mingtiandi.com/real-estate/cre-news/china-retail-real-estate-news/why-jack-ma-shrugged-off-rmb-35-billion-to-fight-chinas-real-estate-barons/(link is external)(anglais seulement).

Do, Anh-Minh. « CEO of Vietnam’s Biggest E-commerce Site Reveals His Secrets to Success (Interview) », Techinasia, 7 novembre 2013. http://www.techinasia.com/indepth-interview-ceo-vietnams-biggest-ecommerce-site-vat-gia/(link is external)(anglais seulement).

Dobbs, Richard, et coll. China’s E-tail Revolution, Boston, McKinsley Global Institute, mars 2013. http://www.mckinsey.com/insights/asia-pacific/china_e-tailing(link is external) (anglais seulement).

Gerety, Rowan Moore. « The Secret to E-commerce in Countries With Few Credit Cards: Cash On Delivery », Quartz, 23 juillet 2013. http://qz.com/107346/the-secret-to-e-commerce-in-countries-with-few-credit-cards-cash-on-delivery/#107346/ the-secret-to-e-commerce-in-countries-with-few-credit-cards-cash-on-delivery/(link is external) (anglais seulement).

Horwitz, Josh. « Alibaba Doubles Down on NFC Payments as Alipay Partners With Major Chinese Retailer », Techinasia, 18 novembre 2013. http://www.techinasia.com/alibaba-doubles-nfc-payments-alipay-partners-major-chinese-retailer/(link is external) (anglais seulement).

Kulkarni, Aditya. « Indian e-Commerce: What does the future look like? », Your Story, 15 janvier 2013. http://yourstory.com/2013/01/indian-e-commerce-what-does-the-future-look-like/(link is external)(anglais seulement).

Tan, Gwendolyn Regina. Rise of E-commerce in Asia, février 2013. http://www.slideshare.net/Gwendolyn1/rise-of-ecommerce-in-asia-15675831(link is external)(anglais seulement).

Vanderklippe, Nathan. « China’s online markets give economic refuge to the poor and nonconformists », The Globe and Mail, 30 novembre 2013. http://www.theglobeandmail.com/news/world/chinas-online-markets-give-economic-refuge-to-the-poor-and-nonconformists/article15700830/(link is external) (anglais seulement).

Vanderklippe, Nathan. « E-commerce Explosion: China clicks Its Way to a New Economy », The Globe and Mail, 29 novembre 2013. http://www.theglobeandmail.com/report-on-business/international-business/in-china-online-retail-is-about-to-get-a-whole-lot-bigger/article15688956/(link is external) (anglais seulement).

L’intelligence artificielle (IA) et les données analytiques pourraient permettre de gérer des milliards de dollars

Basu, Medhal. « Indian Farmers Receive Expert Advice Via Mobile », Asia Pacific futuregov, 26 août 2013. http://www.futuregov.asia/articles/2013/aug/26/indian-farmers-receive-expert-advice-mobile/(link is external)(anglais seulement).

E-governance. http://en.wikipedia.org/wiki/E-Governance(link is external)(anglais seulement).

Rangarao, Deepak. What is Big Data Analytics?, Armonk (N.Y.), IBM, février 2012. http://www-01.ibm.com/software/data/infosphere/hadoop/what-is-big-data-analytics.html (link is external)(anglais seulement).

Saadi, Shakar. « Uzbekistan To Transition To E-government », Central Asia Online, 27 mars 2013. http://centralasiaonline.com/en_GB/articles/caii/features/main/2013/03/27/feature-01(link is external) (anglais seulement).

Thayer, Tryggvi. « Singapore Moving Toward Future with Artificial Intelligence in Schools », Education4site, 1erdécembre 2012. http://www.education4site.org/blog/2012/singapore-moving-toward-future-with-artificial-intelligence-in-schools/(link is external)(anglais seulement).

Les effets de l’impression tridimensionnelle sur les chaînes de valeur

Chan, Marcus. « What 3-D Printing Could Mean for the World’s Factory – China », Bloomberg Technology, septembre 2013. http://www.bloomberg.com/news/2013-09-26/what-3-d-printing-could-mean-for-the-world-s-factory-china.html(link is external)(anglais seulement).

D’aveni, Richard A. « 3-D Printing Will Change the World. », Harvard Business Review, mars 2013. http://hbr.org/2013/03/3-d-printing-will-change-the-world/ar/pr (link is external)(anglais seulement).

The Economist. « The third industrial revolution: The digitisation of manufacturing will transform the way goods are made—and change the politics of jobs too », The Economist, avril 2012. http://www.economist.com/node/21553017(link is external)(anglais seulement).

Les systèmes énergétiques et environnemanaux

L`énergie se transforme en course technologique

Bloomberg New Energy Finance. « Solar to add more megawatts than wind in 2013, for first time », Bloomberg New Energy Finance, 26 septembre 2013. http://about.bnef.com/press-releases/solar-to-add-more-megawatts-than-wind-in-2013-for-first-time/(link is external) (anglais seulement).

Bloomberg New Energy Finance. « China’s power sector heads towards a cleaner future », Bloomberg New Energy Finance. 27 août 2013. http://about.bnef.com/press-releases/chinas-power-sector-heads-towards-a-cleaner-future/(link is external)(anglais seulement).

BP. BP Energy Outlook 2030, janvier 2013. http://www.bp.com/content/dam/bp/pdf/statistical-review/BP_World_Energy_Outlook_booklet_2013.pdf(link is external) (anglais seulement).

Evans-Pritchard, Ambrose. « China blazes trail for ‘clean’ nuclear power from thorium », The Telegraph, 6 janvier 2013. http://www.telegraph.co.uk/finance/comment/ambroseevans_pritchard/9784044/China-blazes-trail-for-clean-nuclear-power-from-thorium.html(link is external)anglais seulement).

« India to build more thorium nuclear reactors », AsianPower, 3 juillet 2012. http://asian-power.com/power-utility/in-focus/india-build-more-thorium-nuclear-reactors(link is external)(anglais seulement).

One million Fuel Cell vehicles expected on the road by 2020, Scottish Hydrogen and Fuel Cell Association. http://www.shfca.org.uk/news_article/234/(link is external) (anglais seulement).

« Sales of Fuel Cell Vehicles Will Surpass Two Million Annually by 2030, Forecasts Navigant Research », Daily Finance, 28 mai 2013. http://www.dailyfinance.com/2013/05/28/sales-of-fuel-cell-vehicles-will-surpass-two-milli/(link is external)(anglais seulement).

« Toyota: Cost to develop fuel cell cars falls », Automotive News, 6 mai 2013. http://www.autonews.com/article/20130506/OEM06/305069944/toyota:-cost-to-develop-fuel-cell-cars-falls(link is external) (anglais seulement).

US Department of Energy. Revolution Now: The Future Arrives for Four Clean Technologies, septembre 2013. http://energy.gov/sites/prod/files/2013/09/f2/200130917-revolution-now.pdf(link is external)anglais seulement).

Renewables Interactive Map (Country, Technology, and Sector-level targets, policies, investments, and capacity), Renewable Energy Policy Network for the 21st Century. http://map.ren21.net/(link is external) (anglais seulement).

Miser sur l’urbanisation et la ferraille pour changer les habitudes de consomation

« Heavenly iron-ore prices bound for purgatory as China reforms », The Sydney Morning Herald, 20 juillet 2013. http://www.smh.com.au/business/world-business/heavenly-ironore-prices-bound-for-purgatory-as-china-reforms-20130730-2qvoz.html#ixzz2n2pSYFvE(link is external) (anglais seulement).

« Keep an eye on India and China, says Standard Bank », MiningWeekly.com, décembre 2013. http://www.miningweekly.com/article/keep-an-eye-on-india-and-china-banking-firm-2013-12-20(link is external)(anglais seulement).

Minter, Adam. « How China Profits from our Junk », The Atlantic, 1er novembre 2013. http://www.theatlantic.com/china/archive/2013/11/how-china-profits-from-our-junk/281044/(link is external)(anglais seulement).

La complexité croissante de la sécurité alimentaire

FAO. La situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture 2013, Rome, FAO, 2013. http://www.fao.org/docrep/018/i3300f/i3300f00.htm(link is external) (anglais seulement).

Food security and climate change: A report by the High Level Panel of Experts on Food Security and Nutrition, Rome, Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, 2013. http://www.fao.org/docrep/018/me421e/me421e.pdf(link is external) (anglais seulement).

Global Status of Commercialized Biotech/GM Crops: 2012, International Service for the Acquisition of Agri-biotech applications, 2012. http://www.isaaa.org/resources/publications/briefs/44/executivesummary/default.asp(link is external) (anglais seulement).

India: New report finds India’s food security, water resources and health at risk from warming climate, Banque mondiale,, 19 juin 2013. http://www.worldbank.org/en/news/feature/2013/06/19/india-new-report-finds-indias-food-security-water-resources-and-health-at-risk-from-warming-climate(link is external) (anglais seulement).

Dobbs, Richard, et coll. Resource revolution: Tracking global commodity markets, McKinsey Global Institute, septembre 2013. http://www.mckinsey.com/Insights/Energy_Resources_Materials/Resource_revolution_Tracking_global_commodity_markets?cid=other-eml-alt-mgi-mck-oth-1309(link is external) (anglais seulement).

The Economist. « China and the environment: The East is grey », The Economist, 8 août 2013. Édition imprimé. http://www.economist.com/news/briefing/21583245-china-worlds-worst-polluter-largest-investor-green-energy-its-rise-will-have(link is external) (anglais seulement).

Thukral, Naveen. « Asia Grain ‘Mountains’ Swell as Governments Fret Over Food Security », Reuters, octobre 2013. http://in.reuters.com/article/2013/10/02/us-asia-food-stocks-idINBRE99118H20131002(link is external) (anglais seulement).

Wade, Matt. « Deadliest form of food fight: An empty stomach is an angry one and food scarcity could stoke political instability around the globe », Sydney Morning Herald, 27 juin 2011. http://www.smh.com.au/world/deadliest-form-of-food-fight-20110626-1glvg.html(link is external) (anglais seulement).

Les effets en cascade des défis associés à l’approvisionnementn en eau

3 in 4 Asia-Pacific Nations Facing Water Security Threat – Study, Banque asiatique de développement, mars 2013. http://www.adb.org/news/3-4-asia-pacific-nations-facing-water-security-threat-study(link is external)(anglais seulement).

Asian Water Development Outlook 2013: Measuring water security in Asia and the Pacific, Banque asiatique de développement, avril 2013. http://www.adb.org/sites/default/files/pub/2013/asian-water-development-outlook-2013.pdf(link is external)(anglais seulement).

Anderson, Lisa. U.S. intelligence community gauges water risks over next 30 years, Thomson Reuters Foundation, juillet 2012. http://www.trust.org/item/?map=us-intelligence-community-gauges-water-risks-over-next-30-years/(link is external)(anglais seulement).

Les systèmes de sécurité

La stabilité régionale menacée par les conflits frontaliers et la montée du nationlisme

« Code of Conduct for South China Sea », The Japan Times, 3 novembre 2013. Éditorial. http://www.japantimes.co.jp/opinion/2013/11/03/editorials/code-of-conduct-for-south-china-sea/(link is external)(anglais seulement).

Himmelman, Jeff, et Ashley Gilbertson. « A Game of Shark and Minnow », The New York Times, 27 octobre 2013. http://www.nytimes.com/newsgraphics/2013/10/27/south-china-sea/(link is external)(anglais seulement).

Krishnan, Ananth. « India, China conclude talks; to strengthen border mechanism », The Hindu, 29 juin 2013. http://www.thehindu.com/news/international/world/india-china-conclude-talks-to-strengthen-border-mechanism/article4862865.ece(link is external) (anglais seulement).

Sevastopulo, Demetri, et Jonathan Soble. « China-Japan relations take turn for worse », The Financial Times, 28 octobre 2013. http://www.ft.com/intl/cms/s/0/db42ec8e-3fab-11e3-8882-00144feabdc0.html#axzz2kIaARh5g(link is external)(anglais seulement).

« Spratly Islands », Ethnographic Edgehttp://www.ethnographicedge.com/event/spratly/(link is external)(anglais seulement).

Fund for Peace. Failed States Index, 2013. http://ffp.statesindex.org/(link is external)(anglais seulement).

La montée du fondamentalisme : un obstacle au développement économique

Fondation Asie Pacifique du Canada. Fragmentation and Resurgence of Islamic Terrorist Groups in Asia. À paraître.

Avakian, Bob. « Why is Religious Fundamentalism Growing in Today’s World – And What is the Real Alternative? », Revolution, 14 octobre 2007. http://www.revcom.us/a/104/avakian-religion-en.html(link is external)(anglais seulement).

Derischs, Claudia, et Andrea Fleschenberg. Religious Fundamentalisms and Their Gendered Impacts in Asia, Berlin, Friedrich-Ebert-Stiftung, 2010. http://library.fes.de/pdf-files/iez/07061.pdf(link is external)(anglais seulement).

Foreign Policy. « The 2013 Failed States Index – Interactive Map and Rankings », Foreign Policy, 25 novembre 2013. http://www.foreignpolicy.com/articles/2013/06/24/2013_failed_states_interactive_map(link is external)(anglais seulement).

« Four dead as Myanmar religious clashes bleed into KL », The Malaysian Insider, 5 juin 2013. http://www.themalaysianinsider.com/malaysia/article/four-dead-as-myanmar-religious-clashes-bleed-into-kl/(link is external)(anglais seulement).

Growing Religious Fundamentalism a Threat to Women’s Rights in Southeast Asia, Catalysts for Changehttp://www.searchlightcatalysts.org/node/626(link is external) (anglais seulement).

Impact on Religious Fundamentalism on Asia, Shaping Tomorrow, 31 octobre 2013.

« Latest Myanmar violence blamed on religious and ethnic extremists », The Himalayan, 4 octobre 2013. http://www.thehimalayantimes.com/fullNews.php?headline=Latest+Myanmar+violence+blamed+on+religious+and+ethnic+extremists&NewsID=392954(link is external)(anglais seulement).

« Minority Hindus attacked in Bangladesh », NITI Central, 21 novembre 2013. http://www.niticentral.com/2013/11/21/minority-hindus-attacked-in-bangladesh-160191.html(link is external)(anglais seulement).

« No Peace: Why Conflict Persists in Thailand’s Deep South », Time World, 23 avril 2012. http://world.time.com/2012/04/23/thailand-insurgency/(link is external) (anglais seulement).

« Religious harmony under attack in Indonesia », The Nation, 2 octobre 2013. http://www.nationmultimedia.com/opinion/Religious-harmony-under-attack-in-Indonesia-30216068.html(link is external)(anglais seulement).

« Separatist clashes in Philippines could renew insurgency », Security Watch, 12 septembre 2013. http://www.csmonitor.com/World/Security-Watch/terrorism-security/2013/0912/Separatist-clashes-in-Philippines-could-renew-insurgency(link is external)(anglais seulement).

« Sri-Lanka Besieged by religious conflict », Gulf Newshttp://gulfnews.com/opinions/columnists/sri-lanka-besieged-by-religious-conflict-1.1250289(link is external)(anglais seulement).

Subramanya Dehejia, Rupa. « Economics Journal: Mumbai 2011 – What is the Cost of Terrorism? », The Wall Street Journal, 14 juillet 2013. http://blogs.wsj.com/indiarealtime/2011/07/14/economics-journal-mumbai-2011-what-is-the-cost-of-terrorism/(link is external) (anglais seulement).

« Unrest in the Maldives », Current Intelligence, 25 mars 2013. http://www.currentintelligence.net/analysis/2013/3/25/unrest-in-the-maldives.html(link is external)(anglais seulement).

Les cybersécirité et la nouvelle guerre froide

Abbugao, Martin. « Hackers expose weak cyber defenses across Asia », InterAksyon, 9 novembre 2013. http://www.interaksyon.com/article/74448/focus–hackers-expose-weak-cyber-defenses-across-asia(link is external) (anglais seulement).

« Cyber Threat from China, Russia and Iran on US Military and Civilian Networks Drive Cyber Warfare Spending », Space War, 9 mars 2012. http://www.spacedaily.com/reports/Cyber_Threat_from_China_Russia_and_Iran_on_US_Military_and_Civilian_Networks_Drive_Cyber_Warfare_Spending_999.html(link is external)(anglais seulement).

Elkus, Adam. « Rise of the Asian Cyber Armies », USNI News, 8 août 2012. http://news.usni.org/2012/08/08/rise-asian-cyber-armies(link is external)(anglais seulement).

Ponnudurai, Parameswaran. « Governments Want Vietnam to Review New Internet Control Decree », Radio Free Asia, 26 août 2013. http://www.rfa.org/english/news/vietnam/internet-08262013211044.html (link is external)(anglais seulement).

Les plans de l’Asie en matière d’énergie nucléaire maintenus après Fukushima

He, Zuoxiu. « Chinese nuclear disaster ‘highly probable’ by 2030 », Chinadialogue, 19 mars 2013. Sur https://www.chinadialogue.net/article/show/single/en/5808-Chinese-nuclear-disaster-highly-probable-by-2-3-(link is external) (anglais seulement).

Ross, Kelvin. « Asia to lead nuclear boom with 103 new reactors by 2025 », Power Engineering International, 17 septembre 2013. http://www.powerengineeringint.com/articles/2013/09/asia-to-lead-nuclear-boom-with-103-new-reactor-by-2025.html(link is external)(anglais seulement).

« Russian nuclear ambition powers building at home and abroad », Reuters, 22 juillet 2013. http://www.reuters.com/article/2013/07/22/russia-nuclear-rosatom-idUSL5N0F90YK20130722(link is external)(anglais seulement).

« Severe Nuclear Reactor Accidents Likely Every 10 to 20 Years, European Study Suggests », ScienceDaily, 22 mai 2012. http://www.sciencedaily.com/releases/2012/05/120522134942.htm(link is external)anglais seulement).

Taberner, Peter. « Russia: on track to build 20 % of world’s nuclear plants », Nuclear Energy Insider, 9 décembre 2011. http://analysis.nuclearenergyinsider.com/new-build/russia-track-build-20-world%E2%80%99s-nuclear-plants(link is external)(anglais seulement).

La gouvernance

La lutte contre la corruption

Bolongaita, Emil P. « An exception to the rule? Why Indonesia’s Anti-Corruption Commission succeeds where others don’t – a comparison with the Philippines Ombudsman », U4, 2010, no 4, CHR Michelsen Institute. http://www.u4.no/publications/an-exception-to-the-rule-why-indonesia-s-anti-corruption-commission-succeeds-where-others-don-t-a-comparison-with-the-philippines-ombudsman/(link is external) (anglais seulement).

Butt, Simon. « A wolf in sheep’s clothing », Inside Indonesia, avril-juin 2012. http://www.insideindonesia.org/feature-editions/a-wolf-in-sheeps-clothing(link is external) (anglais seulement).

Mcgloin, Brendan. « Indonesia’s anti-corruption agency: a model for other Asia-Pacific countries? », Risk Advisor, 24 juillet 2013. http://news.riskadvisory.net/index.php/2013/07/indonesias-anti-corruption-agency-a-model-for-other-asia-pacific-countries/(link is external) (anglais seulement).

La volonté d’expérimenter la governance et la prestation des services numériques

Banque Asiatique de Développement. Asian Development Outlook 2013 Update: Governance and Public Service Delivery, p. 75, 2013.

Crook, Clive. « India’s Biometric IDs Put Its Poorest on the Map », Bloomberg, 24 avril 2013. http://www.bloomberg.com/news/2013-04-23/india-s-biometric-ids-put-its-poorest-on-the-map.html(link is external)(anglais seulement).

Mistry, Jamshed J., et Abu Jalal. 2012. « An Empirical Analysis of the Relationship between e-government and Corruption », The International Journal of Digital Accounting Research, vol. 12, p. 145.

Nations Unies. E-Government Survey 2012: E-Government for the People, 15 mars 2012. http://www.un.org/en/development/desa/publications/connecting-governments-to-citizens.html(link is external) (anglais seulement).

Unique Identification Authority of India. http://uidai.gov.in/(link is external) (anglais seulement).

La montée de la para-diplomatie : les conséquences des relations avec des entités sous-nationales pour le commerce et la diplomatie

Tavares, Rodrigo. « Foreign Policy Goes Local: How Globalization Made São Paulo into a Diplomatic Power », Foreign Affairs, 9 octobre 2013. http://www.foreignaffairs.com/articles/140091/rodrigo-tavares/foreign-policy-goes-local(link is external)(anglais seulement).

Climate Group. The State of Baden-Wuerttemberghttp://www.theclimategroup.org/who-we-are/our-members/the-state-of-baden-wuerttemberg(link is external) (anglais seulement).

Mots-clés :
Policy Horizons | Horizons de politiques

Horizons de politiques Canada, également connu sous le nom de Horizons de politiques, est une organisation au sein de la fonction publique fédérale qui mène des activités de prospectives stratégiques sur des enjeux transectoriels qui informent les fonctionnaires sur les conséquences des politiques publiques possibles au cours des 10 à 15 prochaines années.

  • 1

Vous aimeriez peut-être