Une nouvelle imprimante 3D facilite la fabrication locale de vêtements

Catégories : technologie, économie
Mot-clé : durabilité

De quoi s’agit-il? Kniterate, un nouveau prototype d’imprimante à tricoter en 3D, a été dévoilé en mai 2016. Cette imprimante permettra à ses utilisateurs d’imprimer des vêtements tels que des écharpes et des chaussettes à partir de fil. Les utilisateurs de Kniterate concevront leurs vêtements dans un logiciel visuel similaire à Photoshop, un outil de conception beaucoup plus simple que celui qu’utilisent les machines à tricoter automatiques existantes. Avec un prix de vente au détail de 2 500 $ US, les marchés ciblés par Kniterate sont les écoles, les laboratoires ouverts et les particuliers.

Et alors? Cette nouvelle application d’impression 3D permettrait de réduire considérablement les frais d’investissements liés au démarrage d’une entreprise de fabrication de vêtements. Cela pourrait contribuer à l’accroissement de la fabrication de vêtements en Amérique du Nord. En outre, cela pourrait réduire les frais de transport et les coûts environnementaux liés à l’expédition de vêtements sur de longues distances. Cependant, si les prix des imprimantes 3D continuent de diminuer en raison des progrès technologiques, certaines personnes pourraient commencer à imprimer leurs propres vêtements, ce qui pourrait déplacer la demande vers des fichiers de conception de vêtements et réduire la demande de vêtements de fabrication industrielle.

Sources :

Icone scan signaux faibles économie
Icone scan signaux faibles environnement
Icone scan signaux faibles gouvernance
Icone scan signaux faibles sécurité
Icone scan signaux faibles sociale
Icone scan signaux faibles technologie