Honda est en voie de se sevrer des métaux terreux rares de la Chine

Catégorie : environnement
Mot-clé : durabilité

De quoi s’agit-il? Honda Motor Co., troisième constructeur automobile en importance au Japon, a codéveloppé un aimant ne contenant pas deux métaux terreux rares exportés principalement par la Chine. L’aimant est un élément essentiel des véhicules hybrides à essence et à électricité. L’entreprise a annoncé que le bloc-batterie hybride, élaboré par Daido Steel Co., ne contient de dysprosium ni de terbium, des métaux terreux rares et coûteux. Le nouveau bloc-batterie représente une avancée importante qui élimine la dépendance de Honda envers la Chine, et réduit le prix du bloc-batterie d’environ 10 % et son poids, d’environ 8 %. Le bloc-batterie sera utilisé pour la première fois dans la minifourgonnette Freed de Honda, qui sera en vente sur le marché asiatique dès la fin de 2016.

Et ensuite? Les métaux terreux rares, dont bon nombre ne sont extraits qu’en Chine, sont nécessaires à la production des véhicules hybrides et électriques et ils constituent, par conséquent, une vulnérabilité stratégique pour les constructeurs automobiles. Par exemple, en 2010, en réponse à une revendication territoriale, la Chine a interdit temporairement l’exportation de métaux terreux rares au Japon. Le nouveau bloc-batterie de Honda montre que les constructeurs automobiles parviennent à trouver des solutions de rechange aux métaux rares nécessaires à la construction de véhicules à carburant de remplacement. Ce progrès est fondamental pour le plan opérationnel de l’entreprise puisque, d’ici 2030, Honda prévoit que les nouveaux véhicules à carburant de remplacement, notamment les véhicules hybrides à essence et à électricité, hybrides rechargeables et électriques à batterie et à pile à combustible, représenteront les deux tiers de ses ventes. Le nouveau bloc-batterie utilise toujours du néodyme, un métal terreux rare, mais ce dernier est disponible auprès de fournisseurs de l’Amérique du Nord et de l’Australie. Ainsi, la course pour découvrir de nouveaux dépôts de métaux terreux rares pourrait perdre de l’importance, les entreprises investissant en R et D pour trouver des solutions de rechange à ces métaux et éviter de nouveaux conflits commerciaux.

Source : Fortune – Honda Has Developed a Hybrid Battery Without Chinese Rare Earths

Icone scan signaux faibles économie
Icone scan signaux faibles environnement
Icone scan signaux faibles gouvernance
Icone scan signaux faibles sécurité
Icone scan signaux faibles sociale
Icone scan signaux faibles technologie