Systèmes d’armes mortelles autonomes pour la terraformation

Catégories : technologie, environnement

De quoi s’agit-il? Le robot anti-étoile de mer à couronne d’épines, dénommé COTS-bot, un drone autonome et submersible, doit commencer sa mission de réduction de la population d’étoiles de mer à couronne d’épines qui envahit la grande barrière de corail. Le drone, conçu par une équipe de recherche de l’université de Queensland en Australie, détecte les étoiles de mer et leur injecte un poison mortel. Capables de tuer 200 étoiles de mer en une seule mission, ces drones résistants à l’usure pourraient constituer une solution abordable et efficace pour la protection du récif qui abrite une grande diversité d’espèces animales et participe à la fixation du carbone et de l’azote.

Et alors? Les progrès rapides de la  robotique et de la technologie des drones, y compris en matière de  miniaturisation et  d’amélioration de l’intelligence artificielle, pourraient largement contribuer à l’extension des capacités des drones actuellement utilisés pour le contrôle de populations d’animaux sauvages. Les drones pourraient injecter des vaccins, administrer des poisons et/ou effectuer des modifications génétiques sur une grande diversité d’animaux. Les drones nous permettront de mieux comprendre les relations entre les organismes vivants, leur écosystème et leurs impacts sur la biosphère. Il est également possible que les drones ouvrent de nouvelles possibilités pour  modifier l’environnement des corps célestes afin qu’ils puissent accueillir des formes de vie terrestre (la terraformation).

Source : Quartz - A lethal AI robot will police the Great Barrier Reef for starfish [en anglais]

Icone signaux faibles économie
    
Icone signaux faibles environnement
    
Icone signaux faibles gouvernance
    
Icone signaux faibles sécurité
    
Icone signaux faibles sociale
    
Icone signaux faibles technologie

Date modified

2017-03-29