L'Estonie propose un programme unique d'accès à l'Union européenne basé sur la résidence électronique

Catégories : économie, governance,

De quoi s’agit-il? À la suite du vote du BREXIT en juin 2016, l'Estonie a lancé le site Internet www.howtostayin.eu démontrant qu'il est possible de gérer une entreprise virtuelle estonienne basée en Union européenne depuis le Royaume-Uni. Créé en 2015, le programme estonien E-Residency offre aux entreprises partout dans le monde une identité numérique transnationale, en enregistrant la société en Estonie et en lui fournissant des services bancaires et fiscaux. E-Residency n'octroie pas le droit de vivre ou de travailler dans l'UE.

Et ensuite? Certains observateurs suggèrent que la sortie du Royaume-Uni de l'UE pourrait ouvrir la voie à une approche plus fluide ou plus à la carte de la citoyenneté à l'intérieur des frontières de l'UE et au-delà. Par exemple, après le vote du BREXIT, l'Allemagne a envisagé d'offrir à nouveau la double nationalité britannique et allemande et l'Italie a évoqué la possibilité de fournir des passeports italiens aux citoyens du Royaume-Uni admissibles qui étudient en Italie. Ces changements pourraient se traduire par la croissance de la citoyenneté fractionnaire, permettant aux individus de payer des impôts et de recevoir des prestations dans différents pays en fonction de la durée de leur résidence. De tels changements pourraient aussi légitimer des États virtuels, tels que la Bitnation.

Source :

Icone signaux faibles économie
    
Icone signaux faibles environnement
    
Icone signaux faibles gouvernance
    
Icone signaux faibles sécurité
    
Icone signaux faibles sociale
    
Icone signaux faibles technologie

Date modified

2017-03-29